Qu’est-ce que l’eschatologie ? (Et pourquoi faut-il que vous le vous sachiez ?)

L’étude des évènements devant se produire jusqu’au retour de Christ et par la suite est très importante. Pourquoi les chrétiens doivent-ils à tout prix savoir ce que ces derniers représentent ?

L'eschatologie est l’étude de ce qui touche à la fin. Ce terme dérive du mot grec eschatos qui signifie « dernier ». En théologie, il s’agit généralement de ce qui touche à la fin du monde et de l’humanité, à la destinée de l’humanité, au Second Avènement de Christ et au jugement dernier.

De ce fait, pourquoi l’eschatologie est-elle importante pour nous autres, chrétiens ? Elle l’est au niveau de notre compréhension de ce que déclare la Bible à propos de « la fin », ce qui est fondamental pour notre foi.

Savoir ce qu’enseigne la Bible à propos des évènements du temps de la fin nous permet d’espérer. Avec cette espérance, notre vision de l’avenir avec Dieu prend forme. Cette espérance nous incite à confier notre vie à notre Créateur et à pratiquer Ses commandements.

L’espérance est l’un des éléments-clés de la foi, et la Bible parle beaucoup de cette qualité chrétienne. Dans l’Ancien Testament, les Psaumes nous exhortent souvent à espérer en Dieu, en Sa parole et en Sa miséricorde (Psaumes 130:7, 5 ; 147:11).

Dans le même ordre d’idée, il est écrit : « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance ! » (Jérémie 17:7 ; c’est nous qui soulignons tout du long).

Le début du temps de la fin

Le temps de la fin est un thème biblique majeur. Dans l’Ancien Testament, les patriarches et les prophètes en ont parlé. Peu avant sa mort, Jacob rassembla ses fils pour leur dire ce qu’il adviendrait de leurs descendants « dans la suite des temps » (Genèse 49:1) ou, « aux derniers jours » (version Martin). Dans le livre de Daniel se trouve une prophétie annonçant un conflit entre un « roi du midi » et un « roi du septentrion » devant avoir lieu « au temps de la fin » (Daniel 11:40).

Quand ce « temps de la fin » devait-il débuter ? En fait, nous y sommes déjà.

On peut lire, dans l’Épître aux Hébreux, que Dieu « dans ces derniers [eschatos] temps, nous a parlé par le Fils » (Hébreux 1:2). Le jour de la Pentecôte, Pierre dit à la foule qu’elle était témoin du début de l’accomplissement de la prophétie de Joël sur l’effusion du Saint-Esprit qui devait avoir lieu « dans les derniers [eschatos] jours » (Actes 2:17).

Dans sa première Épître, Pierre dit également aux gens du premier siècle que Jésus S’est « manifesté dans les derniers [eschatos] temps » (1 Pierre 1:20 ; version Synodale).

À partir de ces passages, on constate que le temps de la fin (ou « les derniers temps ») a débuté au Premier Avènement de Christ. Nous sommes à présent bien plus proches de la fin !

Les évènements du temps de la fin

Après que Jésus ait prophétisé la destruction du temple, Ses disciples Lui demandèrent : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24:3)

La réponse que leur fit Jésus offre un schéma excellent des évènements eschatologiques. Ces derniers comprennent une déception religieuse, des guerres, des famines, des épidémies, de la détresse, des perturbations cosmiques et Son retour. Ces sept situations correspondent aux sept sceaux du livre de l’Apocalypse.

En plus de ce schéma eschatologique, la Bible révèle que dans les derniers jours précédant le retour de Christ, les gens en général allaient devenir plus égoïstes, plus vaniteux et plus profanes. Il ne s’agit là que de quelques traits mentionnés dans 2 Timothée 3:1-5.

La Bible prédit également une époque de grave déclin national pour les descendants de Jacob. Ce déclin doit culminer en ce que le prophète Jérémie appelle « un temps d’angoisse pour Jacob » (Jérémie 30:7). Une étude approfondie des prophéties biblique et de l’histoire révèle que cela s’applique aux peuples américain et anglais. Pour de plus amples détails, lire à cet effet notre article « Un temps d’angoisse pour Jacob – de quoi s’agit-il ? »

Cette époque périlleuse pour les pays anglo-saxons affectera les autres pays et menacera l’existence même de toute vie sur notre planète. Comme l’a prophétisé Jésus, « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24:21-22).

Le livre de l’Apocalypse ajoute qu’une puissance civile et religieuse appelée « la bête » dirigera un groupe de dix nations pour combattre Christ à Son retour (Apocalypse 17:12-14). Christ sera victorieux, Satan sera enchainé, et le règne de 1 000 ans de Christ sur terre débutera (Apocalypse 19:19-21 ; 20:1-4).

La bonne nouvelle de l’eschatologie

Après le retour de Christ, la terre deviendra paisible et abondamment productive, les gens apprenant et suivant les instructions divines. Une fois les 1 000 ans écoulés, tous ceux qui n’ont jamais su ce à quoi Dieu S’attendait seront ressuscités et auront la possibilité d’être sauvés.

Les sept jours saints annuels de Dieu mentionnés dans la Bible préfigurent le plan divin de salut pour l’humanité. Pour en savoir plus sur ces fêtes divines et sur leur signification, lire notre brochure gratuite Des jours fériés aux jours saints divins : le plan de Dieu pour vous.

Beaucoup d’autres évènements du temps de la fin pourraient être ajoutés à ce plan succinct d’ensemble, et beaucoup sont traités dans notre section « Prophéties » sur notre site VieEspoirEtVerite.org. Mais maintenant que nous avons effectué ce survol, notons ce que Christ avait à dire à propos de cette eschatologie – de ce qui doit attirer notre attention sur les évènements du temps de la fin.

La signification de l’eschatologie

Finissant de répondre aux questions de Ses disciples sur Son Second Avènement et la fin de l’ère présente, Jésus leur donna un commandement important : « Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra » (Matthieu 24:42).

Luc cite Jésus disant : « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21:36).

Le mot original grec traduit en français par « Veillez » a le sens d’être éveillé, alerte et vigilant. Bref ! Surveiller le déroulement des évènements du temps de la fin est un ordre de Christ pour nous aider à demeurer fidèles à Dieu et à nous concentrer sur Son Royaume proche. Pour vous tenir informé de ce qui se passe dans le monde et comprendre quand c’est lié aux prophéties bibliques, continuez de lire notre revue Discerner.