Le but de la vie

Pourquoi êtes-vous né ? Nous espérons tous que la vie a un sens, bien que nombreux à en chercher le sens. Quels projets Dieu a-t-Il pour nous ?

Nous sommes nombreux à être tellement occupés, soit par notre travail, soit par nos besognes quotidiennes, soit par nos loisirs, que nous n’avons guère le temps de réfléchir longuement au sens de notre présence ici-bas.

Néanmoins, de temps à autre, nous avons le sentiment qu’il y a plus à la vie humaine que cette simple existence physique. Nous avons le sentiment que nos vies ont un dessein, que nous sommes censés accomplir quelque chose.

Ces idées nous trottent notamment dans la tête quand nous traversons des périodes de transitions éprouvantes et émouvantes, quand nous quittons le foyer, décrochons notre premier emploi, nous marions, avons des enfants, quand nos enfants adultes ne vivent plus avec nous, ou lorsque nous prenons notre retraite.

Et nous nous interrogeons encore davantage sur le sens de la vie lors de la perte d’un être cher ou d’un ami. Quand on est confronté à sa propre mortalité, on se met souvent à analyser ce qu’on fait et à souhaiter que cela ait un sens.

C’est la question philosophique la plus importante ; mais c’est aussi une question bassement pratique. Savoir ce qu’on fait sur Terre donne un sens à nos vies. Quand on sait ce qu’on fait sur Terre, généralement, tout ce qu’on fait a un sens, est fascinant, et l’on réussit souvent ce que l’on entreprend. Quel est le sens de la vie ? De votre vie ?

Une expérience magistrale

La vie se limite-t-elle à une recherche du bonheur – par des spectacles, de la musique et autres formes de loisirs ? Par l’ingestion de mets délicieux et autres gâteries en vogue chez les riches et les célébrités ? Par l’alcool ou la drogue ?

Que dire des constructions impressionnantes et des autres grandes réalisations qui laissent une trace dans l’histoire, pendant des siècles ? On s’est souvent efforcé d’y voir, et de voir dans d’autres réalisations de ce genre, une raison de la présence de l’homme sur Terre.

C’est en fait ce que fit un homme riche qui, malgré tout, finit par tirer la conclusion déroutante suivante : « Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue.  Puis, j’ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j’avais prise à les exécuter ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n’y a aucun avantage à tirer de ce qu’on fait sous le soleil. » (Ecclésiaste 2:10-11)

Dieu avait donné à Salomon – c’est de lui qu’il s’agit – d’abondantes richesses et une grande sagesse. Ses expériences à la recherche du but de la vie étaient empreintes de conviction, et il éprouvait une grande satisfaction à faire ce qu’il faisait. Néanmoins, tout comme nous, dans ses moments de réflexion, il se demandait si la vie se limitait à ce qu’il observait ; si toutes ces choses physiques temporaires étaient réellement la raison pour laquelle il était né. Tout est si futile et temporaire ; c’est un peu comme essayer de saisir le vent.

Si, avec toutes les richesses du monde, on ne peut acheter une vie bien remplie et riche de sens, que peuvent nous apprendre les privations ?

Des ténèbres

Viktor Frankl connut les profondeurs de la misère humaine dans le camp de concentration d’Auschwitz lors de la Deuxième guerre mondiale. Peu après cette dernière, il écrivit à propos de la quête humaine de sens dans la vie et décrivit les conditions dégradantes et inhumaines des prisonniers.

Même lors d’une marche avant l’aube, dans le froid, ponctuée de coups de crosses de fusils, il cherchait le sens de ce qui se passait en pensant intensément à sa femme :
« Une pensée m’obsédait : pour la première fois, dans ma vie, je voyais la vérité telle qu’elle est décrite en chansons par maints poètes, proclamée comme la sagesse finale par tant de penseurs. La vérité, c’est que l’amour est la quête la plus élevée à laquelle l’homme puisse aspirer. Je compris ensuite le sens du plus grand secret que la poésie, la pensée et la foi humaines puissent fournir : Le salut de l’homme est possible par l’amour et pour l’amour. Je me rendis compte qu’un homme qui n’a plus rien dans ce monde peut malgré tout connaître l’extase, ne serait-ce qu’un bref instant, dans la contemplation de sa bien-aimée. Privé de tout, quand l’homme ne peut pas s’exprimer de manière positive, quand sa seule réalisation peut consister à subir ses souffrances de la bonne manière – de façon honorable – dans une telle situation, l’homme peut – en contemplant avec amour l’image qu’il a de sa bien-aimée – se réaliser » (Découvrir un sens à sa vie, p. 56-57).

Quelle belle pensée, mais quelle pensée tragique ! La femme de Viktor Frankl mourut dans un camp de concentration, et il n’eut jamais l’occasion de la revoir.

Amour et famille

Le Dr. Frankl et les poètes se doutaient de quelque chose. L’amour et la famille sont des éléments-clés du dessein de la vie. Mais il y a tellement plus que ce que le Dr Frankl a éprouvé dans ces brefs instants d’extase. En fait, il y a tellement plus à la vie humaine que ce que tout être humain a pu connaître dans sa courte existence, dans les meilleures circonstances.

Nous affrontons tous – que nous soyons dans un camp de concentration, dans un joli château ou dans un pavillon de soins de cancéreux, un ennemi mortel qui nous prive de la vie et de son dessein. Cet ennemi, c’est la mort. 

Les projets que Dieu a pour nous outrepassent, et de loin, nos corps physiques et nos vies temporaires. Dieu offre aux êtres humains la possibilité de se préparer dès à présent à assumer une vie riche de sens, pour l’éternité ! Comme l’a écrit l’Ecclésiaste, « Même il a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu’à la fin » (Ecclésiaste 3:11). Dieu ne nous a pas créés pour que nous brûlions comme une chandelle, pour un peu de temps, et rien de plus,  mais – si nous acceptons le dessein et l’incroyable mission qu’Il nous a réservés – pour que nous resplendissions « comme les étoiles, à toujours et à perpétuité » (Daniel 12:3) !

Le trait principal de Dieu est l’amour (1 Jean 4:8). Il nous a créés et Il a pour nous un dessein, parce qu’Il nous aime. Il veut que nous apprenions quelles joies éternelles Son amour parfait apporte ! Non seulement Dieu veut nous aimer, et pour toujours, mais Il veut que nous soyons littéralement Ses enfants.

Enfants de Dieu

« Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! » (1 Jean 3:1). Jésus-Christ n’a pas honte d’appeler Ses fidèles disciples frères, et Son plan et notre raison d’être consistent à « conduire à la gloire beaucoup de fils » (Hébreux 2:10-11). 

Dieu élargit Sa famille, et le dessein de la vie humaine est – pour l’homme – de faire partie de celle-ci. Il veut que nous devenions Ses enfants et Ses héritiers pour l’éternité, pour L’aider dans Sa tâche.

Inspirés par le dessein de la vie

On se moque parfois des chrétiens en disant qu’ils ont trop la tête dans les nuages, comme s’il n’y avait rien de bon sur Terre. Pourtant, le vrai christianisme et la vraie compréhension du but de la vie ont des répercutions très bénéfiques et très pratiques.

La Bible révèle que la vie humaine est une préparation pour l’éternité. Nous devons apprendre à traiter les autres comme nous voulons être traités, pour l’éternité. Nous nous acquittons de nos responsabilités et développons un caractère juste qui nous permettra d’être comme notre Père céleste pour toujours.

Nous sommes en train d’être formés pour un héritage extraordinaire, qui dépasse notre imagination. Les souffrances que nous subissons nous préparent pour ce dessein magistral. Les épreuves et les difficultés font partie de cette formation ; elles nous préparent pour vivre et régner avec Christ pendant mille ans, et au-delà (Apocalypse 20:4).

Tout compte fait, disons-nous bien, comme l’a dit l’apôtre Paul, que  « les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous » (Romains 8:18).

Explorez dans votre propre Bible ce dessein magistral de votre vie. Nous espérons que ce site vous aidera à comprendre et à agir, conformément aux projets que Dieu a pour vous.