Ce qu’en fait la Bible déclare à propos de la loi et de la grâce

La loi et la grâce sont fréquemment évoquées dans la Bible, et étroitement liées entre elles. Que déclare la Bible, en fait, à propos de la loi et de la grâce ?

La Bible nous apprend comment Dieu raisonne. Elle contient des lois qui nous ont été communiquées « afin que nous soyons heureux » (Deutéronome 10:13 ; Romains 7:12 ). Ce sont des règles familiales bénéfiques qui nous montrent comment aimer Dieu comme Il le désire, et aimer notre prochain de manière à produire le plus de paix et de bonheur possibles.

Les lois divines ne sont pas un fardeau, mais une bénédiction (1 Jean 5:3 )

Incidemment, aucun être humain – sauf Jésus-Christ – n’a jamais parfaitement observé les lois divines. S’opposer aux lois saintes et parfaites de l’Éternel crée un fossé entre nous et notre Créateur. Sa justice parfaite ne peut coexister avec la vile corruption du péché. L’horrible blâme de ce dernier doit être éliminé pour que les rapports familiaux étroits que Dieu veut que nous ayons entre nous et avec Lui puissent exister. Bien que la loi définisse le péché – nous indiquant clairement ce qui est bien et ce qui est mal – observer la loi, même parfaitement, ne saurait ni effacer l’amende de nos péchés passés ni nous réconcilier à Dieu. C’est pour et non pas par de bonnes œuvres que nous sommes sauvés (Éphésiens 2:10 ).

La grâce de Dieu – Son amour, Sa miséricorde et Ses dons généreux – rend possible notre réconciliation avec Lui. La grâce n’élimine pas les lois bénéfiques de Dieu, mais – grâce au sacrifice du Christ – paie l’amende de nos péchés.

Il ne s’agit donc pas de la loi contre la grâce. Dieu nous révèle que la grâce et la loi vont de pair.

Pourquoi tant de croyants pensent-ils que la grâce abolit la loi de Dieu, ou que l’une et l’autre s’opposent ? Dans cette section, nous examinons soigneusement les enseignements de la Bible à propos de la grâce et de la loi, afin de savoir quelles sont les intentions divines.

Sujets