Les fréquentations : Selon Dieu, à quoi doivent-elles ressembler ?

Dieu veut que nous ayons de saines relations, qu’il s’agisse simplement d’amis ou de nos partenaires dans la vie conjugale. Comment veut-Il que nous passions de l’ami au conjoint ?

Nous souhaitons pratiquement tous avoir un jour une relation étroite, sûre et affectueuse avec quelqu’un qui soit disposé à devenir notre conjoint pour la vie. C’est là un désir inné placé en nous par notre Créateur, et ce genre de relation peut procurer plusieurs des éléments les plus satisfaisants et les plus enrichissants du bonheur.

Néanmoins, parvenir à un engagement de toute une vie peut être des plus délicats. Tout un éventail d’émotions, de personnalités, d’espoirs, de rêves et de principes spirituels contradictoires doit passer au crible avant que l’on puisse obtenir un mariage stable et réussi. De nos jours, ce cheminement comprend généralement un processus que nous appelons les fréquentations.

Des définitions changeantes

Les fréquentations sont définies différemment selon les individus, surtout d’une génération à l’autre. Pour les parents et les grands-parents, elles peuvent représenter une chose, et quelque chose de différent pour les jeunes. Que doit faire un jeune adulte ?

Il fut un temps ou les fréquentations semblent avoir été de simples réunions sociales pouvant comprendre bien des gens – comme des fréquentations de groupe. En groupe ou par couple, ces dernières représentaient généralement des rassemblements décontractés ayant pour objet d’apprendre à se connaître et à savourer de bons moments ensemble. Quand on fréquentait, cela ne voulait pas nécessairement dire qu’on s’engageait ni qu’on ne voie qu’une personne, et il n’était pas question d’être sexuellement impliqué. Ce qu’on espérait, c’était que ladite fréquentation débouche sur une relation plus affectueuse et plus étroite dans le respect mutuel et que cela se solde tout compte fait, pour un couple, par un mariage.

Les normes culturelles, ces dernières années, ont énormément changé. Dans de nombreux cercles, quand on fréquente, cela veut dire qu’on est impliqué en couple dans une relation romantique exclusive avec l’idée qu’on est mutuellement engagés.

Hélas, dans les cultures occidentales actuelles, les rapports sexuels sont souvent considérés partie intégrante des fréquentations. Malheureusement, les fréquentations ne passent souvent plus comme une étape menant au mariage. Beaucoup de couples décident d’en rester là, cohabitant indéfiniment, n’ayant pas l’intention de se marier.

Des fréquentations chrétiennes

Avec tous ces changements et ces opinions diverses,  que devrait – de nos jours – faire une personne célibataire pour trouver l’âme sœur disposée à partager sa vie avec elle ? Et comment devrait-elle gérer cette relation selon les instructions divinement inspirées ? Les normes culturelles passées et présentes ne sauraient suffire ; nous devons examiner ce que déclare la Bible.

La Bible ne parle pas des fréquentations modernes. Que déclare Dieu à propos de nos relations avant que nous nous marions ? Comment naviguer dans les eaux apparemment inconnues des fréquentations chrétiennes ?