Les sept Églises de l’Apocalypse

L’apôtre Jean reçut des messages importants pour sept Églises, mentionnées dans l’Apocalypse. Que devons-nous tirer à présent de ce segment de l’Écriture ?

Comme l’indique le premier chapitre du livre de l’Apocalypse, l’apôtre Jean reçut une vision décrivant des évènements devant se produire au temps de la fin, et culminant par le retour de Jésus-Christ. Il reçut notamment la directive suivante : « Ce que tu vois, écris-le dans un livre et l’envoie aux sept Églises qui sont en Asie, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée » (Apocalypse 1:11, version Ostervald). L’ordre dans lequel ces villes sont énumérées  correspond à « l’itinéraire qu’un messager aurait emprunté, en partant de Patmos [île où Jean reçut cette vision], pour remettre ce parchemin [à ses destinataires] » (ESV Study Bible ; Apocalypse 2:11).

Essayer de comprendre le sens que revêtent ces messages pour les chrétiens d’aujourd’hui est déroutant. Ces sept Églises, nommées par les villes où elles se trouvaient, ne représentaient pas la totalité des congrégations de l’Église de Dieu au premier siècle. Il y en avait d’autres – à Corinthe (1 Corinthiens 1:2) ; à Philippes (Philippiens 1:1) ; et à Colosses (Colossiens 1:2), pour n’en citer que quelques-unes parmi toutes les villes où se trouvaient des Églises de Dieu, dans le Nouveau Testament.

Pourquoi Dieu le Père, l’Auteur de ce message (Apocalypse 1:1), choisit-Il ces sept congrégations ? En quoi ces messages nous concernent-ils à présent ? Comme nous allons le voir, Dieu a choisi ces congrégations pour communiquer à Son peuple des directives qui, au fil des siècles, allaient toujours être d’actualité.

Ces directives étant à la fois historiques et prophétiques, Jean reçut l’ordre d’écrire « ce qui est, et ce qui doit arriver ensuite » (verset 19 ; c’est nous qui soulignons tout du long), et elles doivent être comprises sous plusieurs angles. Notons trois manières de comprendre ce segment des Écritures.

Des directives pour les Églises du premier siècle

Les sept Églises d’Apocalypse 2 et 3 étaient des congrégations de l’Église de Dieu au premier siècle. Situées en Asie Mineure (dans la Turquie actuelle), ces Églises représentaient des communautés de premiers chrétiens – et non des bâtiments ni des salles de réunions.

S’adressant à chacune de ces congrégations, Dieu déclara connaître leurs œuvres ; savoir quels défis elles rencontraient, et la manière dont elles y réagissaient. Il les admonesta, leur disant de se repentir de leurs erreurs et de demeurer fidèles afin d’hériter le salut. Leurs situations respectives étaient, certes, différentes, mais le message qui leur fut adressé était similaire.

Un examen minutieux de ces messages révèle que Dieu était fort conscient des difficultés et des influences auxquelles étaient confrontés les membres de la congrégation de chacune de ces villes et de la manière dont ils les affrontaient. Il remarquait, par exemple, que les membres de l’Église à Éphèse, avaient abandonné leur « premier amour », mais qu’ils s’opposaient à l’influence néfaste des Nicolaïtes (Apocalypse 2:4, 6). Il était aussi fort conscient  de « l’affliction » et de la « pauvreté » des membres de l’Église à Smyrne (verset 9).  

Une leçon importante à tirer de la lecture d’Apocalypse 2 et 3 est que Dieu savait très bien dans quelles situations les membres des congrégations du premier siècle se trouvaient. À l’instar des lettres (ou Épîtres) de Paul à diverses congrégations, dans d’autres villes, ces brefs messages adressés à ces sept congrégations avaient pour objet d’encourager les membres vivant dans ces villes à s’accrocher à la ligne de vie divine afin de recevoir leur récompense future.

L’histoire de l’Église au fil des siècles

Quiconque étudie la Bible remarque aussi que les messages aux sept Églises comprennent l’histoire du peuple de Dieu au fil des siècles – « ce qui doit arriver ensuite » (Apocalypse 1:19). On décrit parfois cet élément comme le déroulement chronologique de l’Église ou les ères de l’Église.

Parlant de ce point de vue, le feu professeur John F. Walwoord écrit : « Bon nombre de commentateurs [bibliques] pensent qu’en plus des ramifications évidentes de ces messages, les sept Églises représentent le déroulement chronologique de l’histoire de l’Église, spirituellement parlant. Ils font remarquer qu’Éphèse semble être typique de l’ère apostolique en général, et que la progression du mal atteignant son point culminant avec Laodicée semble indiquer l’état final de l’apostasie de l’Église… L’ordre des messages aux Églises semble être divinement choisi pour indiquer, prophétiquement, la direction qu’a pris l’Église dans l’histoire » (John Walvoord, The Revelation of Jesus Christ, 1989, p. 51-52).

Un autre érudit, C.I. Scofield (1843-1921), éditeur de la Bible portant son nom, fournit une explication similaire :

« Là encore, ces messages, dans leur forme, dépassent le cadre des assemblées locales mentionnées. On peut voir qu’Éphèse (Apocalypse 2:1-7) – bien qu’étant une Église locale du temps des apôtres – est typique du premier siècle dans son ensemble ; que Smyrne (Apocalypse 2:8-11) décrit l’Église persécutée, par exemple de 100 à 316 de notre ère ; que Pergame (Apocalypse 2:12-17) « où Satan a sa demeure »… fait penser à l’Église se sécularisant, comme au Moyen-Âge ; que Thyatire (Apocalypse 2:18-29) révèle que le mal s’étend dans l’Église où l’on pratique l’idolâtrie ; que Sardes (Apocalypse 3:1-6) est typique de l’Église périclitant, mais ayant encore une minorité de femmes et d’hommes pieux, comme pendant la Réforme ; que Philadelphie (Apocalypse 3:7-13) accuse un renouveau  et progresse spirituellement ; et que Laodicée (Apocalypse 3:14-19) illustre l’étape finale de l’apostasie que l’Église visible va connaître » (Scofield Study Bible, Apocalypse 1:20).

Bien que la Bible ne nous fournisse pas de dates précises pour les périodes ou les ères par lesquelles est passée l’Église, et que plusieurs de ces périodes se recoupent, il s’avère qu’il y a un déroulement historique dans ces messages aux Églises :

Éphèse, la première congrégation mentionnée dans les messages aux sept Églises de l’Apocalypse, servit de siège pour le ministère de Jean, à la fin du premier siècle. L’île de Patmos, où Jean reçut la vision décrite dans le livre de l’Apocalypse, se trouvait à seulement 80 km d’Éphèse. Il est bien connu que Jean prêcha beaucoup sur l’amour – on l’a surnommé l’apôtre de l’amour – afin d’aider les chrétiens de l’époque à redécouvrir leur « premier amour » (Apocalypse 2:4; 1 Jean 3:10-11, 14, 16-18, 23).

Smyrne, la deuxième congrégation mentionnée, fut avertie qu’elle subirait  « une tribulation de dix jours » (Apocalypse 2:10). À propos de ce verset, le commentateur biblique Adam Clark écrit : « Les jours, dans ce livre, étant ce qu’on appelle communément des jours prophétiques, chacun d’eux correspondant à une année, la tribulation de dix ans décrit probablement dix années de persécutions ; et c’est précisément le temps que durèrent ces persécutions sous Dioclétien pendant lesquelles les Églises d’Asie furent  horriblement affligées. Certains pensent qu’il est question ici de fréquence et d’intensité, comme c’est le cas dans d’autres passages des Écritures (Adam Clarke Commentary, Apocalypse  2:10).

Quel que soit le sens de ces « dix jours », dans Apocalypse 2:10, l’histoire révèle que l’Église de Dieu a connu de dures persécutions dans les premiers siècles de notre ère. Comme cela est indiqué, c’est sous-entendu dans le message à Smyrne, et c’est aussi sous-entendu dans le troisième message (pour Pergame), dans lequel Dieu fait allusion à « Antipas, mon fidèle martyr » (Apocalypse 2:13, version Ostervald).

Les messages adressés aux quatre dernières  Églises font allusion au retour de Christ – ce qui indique qu’un reste de Thyatire, de Sardes et de Philadelphie existera encore, aux côté de Laodicée, au temps de la fin  (Apocalypse 2:25;  3:3, 11, 20). Indiquant que le déroulement de l’histoire, avant le retour de Christ, aura suivi son cours, Philadelphie a la promesse d’être protégée « à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre » (Apocalypse 3:10).

Des conseils pour les chrétiens de tout temps

Une troisième manière de comprendre les messages adressés aux sept Églises est – pour les chrétiens de tout temps – de s’inspirer des conseils et des avertissements fournis. La réaction de chacune des Églises à l’exhortation donnée peut aussi être comprise comme une attitude. L’actualité de ces messages aux chrétiens au fil des siècles s’avère évidente à la lecture de la conclusion de chacun d’eux : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises » (Apocalypse 2:7, 11, 17, 29;  3:6, 13, 22).

Voici, résumées, des leçons que nous pouvons tirer des directives que Dieu a données à chacune des Églises :

  • Éphèse (Apocalypse 2:1-7) : Ne perdez pas votre amour pour la vérité divine et le peuple de Dieu.
  • Smyrne (Apocalypse 2:8-11) : Demeurez fidèles dans les tribulations et la pauvreté.
  • Pergame (Apocalypse 2:12-17) : Résistez à l’influence de Satan, même jusqu’à la mort si nécessaire.
  • Thyatire (Apocalypse 2:18-29) : Refusez les faux enseignements.
  • Sardes (Apocalypse 3:1-6) : Restez zélés et purs dans votre conduite.
  • Philadelphie (Apocalypse 3:7-13) : Persévérez et franchissez les portes que Dieu ouvre.
  • Laodicée (Apocalypse 3 :14-22) : Ne devenez pas tièdes envers la voie divine.

Les abus envers les ères de l’Église

De même qu’une grande partie des enseignements de la Bible ont été mal compris et tordus, certains ont falsifié les messages aux sept Églises, prétendant que leur groupe ou leur organisme représente une ère précise de l’Église – comme Philadelphie – et que les autres représentent une autre ère, comme Laodicée.  Peu importe ce que les gens prétendent, il faut se souvenir que Christ sera l’ultime Juge (Actes 10:42; 17:31; 2 Timothée 4:1).

Pour ce qui est d’accuser les autres d’être Laodicéens, ce qui est ironique, c’est que les membres de l’Église de Laodicée du premier siècle ne se rendaient pas compte de leur propre état spirituel. Là encore, il importe que nous prenions connaissance des messages adressés aux sept Églises et que nous les appliquions. Ce qui est le plus sage, c’est de prendre chacun d’eux au sérieux, et de remettre tout jugement à Christ – un rôle qu’Il ne manquera pas de remplir !

L’actualité de ces messages

Les messages adressés aux sept Églises d’Apocalypse 2 et 3 indiquent que l’Église de Dieu et ses membres étaient destinés à connaître bien des épreuves, au fil des siècles, avant que Christ ne revienne ici-bas. Néanmoins, Dieu a promis de récompenser Son Église et ses membres, s’ils Lui demeurent fidèles.

Ces récompenses comprennent : prendre de l’arbre de la vie (Apocalypse 2:7) ; se voir décerner la couronne de vie (verset 10) ; recevoir un nom nouveau (verset 17) ; avoir autorité sur les nations (verset 26) ; avoir son nom inscrit dans le Livre de vie (Apocalypse 3:5) ; devenir une colonne dans le temple de Dieu (verset 12) ; et s’asseoir avec Christ sur Son trône (verset 21). Ces encouragements de la part de Dieu nous rappellent que Le servir vaut bien tous les efforts à fournir.

Qu’allez-vous faire de la connaissance spirituelle que vous avez reçue ? Allez-vous demeurer fidèle à ce que Dieu a révélé ? Continuez de lire ce qui est affiché sur ce site afin d’en savoir plus sur la voie divine et d’apprendre comment affermir votre relation avec Dieu. Nous vous conseillons notamment nos sections sur l’Église et sur la conversion chrétienne.