La Russie dans la Bible

La Russie semble toujours se frayer une place dans les affaires mondiales. Historiquement, qui sont les Russes? Ont-ils un rôle à jouer dans les prophéties bibliques ?

La tension monte, une fois de plus, entre les l’Occident et la Russie, du fait de désaccords politiques et militaires à propos de la guerre civile en Syrie et en Ukraine. Les Russes ont des intérêts stratégiques au Moyen-Orient et dans l’Est, et leur position à l’égard des conflits dans ces régions du monde ont toujours été contraires à celle de l’Europe, et d’autres puissances occidentales.

Pourquoi cette tension politique entre l’Est et l’Ouest subsiste, et ne semble pas vouloir se dissiper ?

La Russie est une superpuissance. Pendant la deuxième moitié du 20e siècle, elle et les Etats-Unis ont été les deux principales puissances nucléaires impliquées dans la Guerre Froide. D’autres nations se sont retranchées derrière ces deux grandes puissances pour créer des blocs et intensifier la longue division entre l’Est et l’Ouest.

La Russie continue de dominer les nations voisines. Elle siège au Conseil de Sécurité aux Nations Unies, et exerce une influence internationale énorme sur notre monde, ayant de puissants alliés. Bien que sa confédération ait été réduite, c’est toujours une nation puissante et fortement peuplée, exerçant une influence politique considérable sur le monde. Du fait de son influence, c’est clairement un joueur-clé dans l’arène politique mondiale.

Quelle influence la Russie aura-t-elle dans les affaires mondiales, à l’avenir ? Que déclare la Bible à son propos ? Cette dernière mentionne-t-elle le rôle de la Russie dans les prophéties du temps de la fin ? Et quel rôle jouera-t-elle, le cas échéant, pendant le Millenium à venir ?

Gog et Magog

Dans le livre du prophète Ézéchiel, aux chapitres 38 et 39, se trouvent des prophéties fascinantes à propos de Gog et de Magog – un peuple lié à la Russie actuelle.

Dieu dit à ce prophète : « Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui ! Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal ! » (Ézéchiel 38:2-3).

Les érudits bibliques s’accordent généralement à dire que les descendants de ces anciens peuples se trouvent en Russie et dans l’ancien bloc des pays de l’Est actuels. Un examen des généalogies et des peuples mentionnés dans la prophétie d’Ézéchiel en fournit d’amples preuves.

Historiquement, le pays de Magog était celui où les enfants de Magog habitaient du temps d’Ézéchiel. D’après l’historien grec Hérodote et l’historien juif Josèphe, les descendants des fils de Magog sont apparentés aux Scythes bien connus des Romains. Ils leur causaient continuellement de nombreux problèmes et provenaient de la Russie du Sud et de l’Ukraine (John Phillips, Exploring the Future: A Comprehensive Guide to Bible Prophecy [Explorant l’avenir, un guide détaillé des prophéties bibliques] 2002, p. 310).

Les Russes eux-mêmes prétendent descendre des anciens Scythes. Les descendants de Méschec et de Tubal sont également identifiés comme les Russes modernes. D’après d’anciens textes assyriens, ces peuples vivaient dans le nord de la Turquie au 6e siècle avant notre ère, mais finirent par émigrer dans le sud de la Russie (Joel Rosenberg, Epicenter: Why the Current Rumblings in the Middle East Will Change Your Future, [Epicentre : Pourquoi les remous actuels au Moyen-Orient influenceront votre avenir] 2006, p. 86).(Il importe également de noter que les Scythes qui vivaient dans le nord de la Turquie après la chute de l’ancienne nation d’Israël comprenaient aussi des Israélites, qui émigrèrent ensuite en Europe).

Le 38e chapitre d’Ézéchiel mentionne également que Gog viendra « des extrémités du septentrion [ou du nord] » (verset 15). Cela confirme des sources extérieures identifiant les nations décrites dans la prophétie d’Ézéchiel comme les nations de la Russie moderne et les pays de l’ancien bloc de l’Est.

Les prophéties d’Ézéchiel

Maintenant que nous avons identifié les descendants de Gog et de Magog, et fixé leur lieu de résidence approximatif, que doit-il se produire à l’avenir, d’après les chapitres 38 et 39 ? Quand ces prophéties s’accompliront-elles ?

Continuons d’examiner cette prophétie adressée à Gog, dans Ézéchiel 38:8 : « Après bien des jours, tu seras à leur tête ; dans la suite des années, tu marcheras contre le pays dont les habitants, échappés à l’épée, auront été rassemblés d’entre plusieurs peuples sur les montagnes d’Israël longtemps désertes ; retirés du milieu des peuples, ils seront tous en sécurité dans leurs demeures » (c’est nous qui soulignons).

Cela ne s’est pas encore produit. Personne ne décrirait Israël vivant aujourd’hui en sécurité. Le Moyen-Orient, et Israël en particulier, est – historiquement – l’un des endroits les plus dangereux du monde, constamment sous la menace du terrorisme et de la guerre.

L’expression « dans la suite des années » utilisé dans ce passage, comme celle « dans la suite des temps » utilisée dans Ésaïe 2:2 ; Daniel 10:14 et Michée 4:1, ou « en ce temps-là » ou « en ce jour-là » utilisé dans Ésaïe 4:2 et 10:20, ou bien « en ces jours » utilisée dans Joël 3:1 et Jérémie 50:4 – s’applique à la fin du règne des hommes ou au début du Millenium [du règne de 1 000 ans du Christ sur Terre]. Elle apparait ailleurs dans les Écritures pour décrire le début du Millenium et la restauration d’Israël en tant que nation sous le règne du Christ en tant que Roi des rois (Ésaïe 24:21-23 ; Ézéchiel 34:12-16).

La description « rassemblés d’entre plusieurs peuples » s’applique au rassemblement des Israélites après la grande détresse du temps de la fin prophétisée, et au début du Millenium. Dieu, par la bouche du prophète Jérémie, a dit : « Et je rassemblerai le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées ; je les ramènerai dans leur pâturage ; elles seront fécondes et multiplieront. J’établirai sur elles des bergers qui les paîtront ; elles n’auront plus de crainte, plus de terreur, et il n’en manquera aucune, dit l’Eternel.

« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où je susciterai à David un germe juste ; il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la justice et l’équité dans le pays. En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure ; et voici le nom dont on l’appellera : L’Eternel notre justice. » (Jérémie 23:3-6)

On conclut parfois, à la lecture de ces prophéties d’invasion dans Ézéchiel 38 et 39, qu’il s’agit d’une bataille ayant lieu au temps de la fin et coïncidant à la prophétie sur Gog et Magog dans Apocalypse 20. Or, une lecture attentive de la prophétie d’Ezéchiel 38 révèle certains détails, dans cette prophétie d’Ézéchiel, qui diffèrent de celle d’Apocalypse 20.

La prophétie sur Gog et Magog dans l’Apocalypse

Dans Apocalypse 20, c’est Satan qui attire la multitude séduite (y compris Gog et Magog), des extrémités de la Terre, pour les inciter à détruire Jérusalem (Apocalypse 20:8). Dans Ézéchiel 38, Gog est décrit comme quelqu’un attiré par Israël et cherchant à s’y « livrer au pillage » (versets 11-12). Les nations du nord chercheront à mettre la main sur les grandes bénédictions et ressources que Dieu aura accordées aux Israélites revenus dans leur pays.

Dans la prophétie de l’Apocalypse, il est écrit : « Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. » (Apocalypse 20:7-8).

La bataille décrite ici a lieu à la fin du Millenium (Apocalypse 20:7), tandis que celle décrite dans Ézéchiel 38, apparemment, a lieu peu après le début du Millenium, peu après qu’Israël se soit remis de la guerre et de la grande détresse. Pendant mille ans, il ne doit plus y avoir de guerres. Il s’avère donc que la bataille décrite dans Ézéchiel 38 n’est pas la même que celle décrite dans Apocalypse 20.

D’autres différences

L’invasion d’Ézéchiel 38 au début du Millenium sera un événement dont on se souviendra dans l’histoire comme d’un assaut contre le peuple de Dieu, dirigé par une armée de gens charnels convoitant les bénédictions et les richesses d’Israël – bénédictions qui auront été restaurées au début du Millenium.

Dans Ézéchiel 39, les envahisseurs sont détruits par le feu, par un tremblement de terre et par des armes, tandis que dans Apocalypse 20, Dieu détruit les envahisseurs rebelles par du feu venant du ciel.

Veuillez en outre noter les détails supplémentaires suivants sur ce conflit : « Alors les habitants des villes d’Israël sortiront, ils brûleront et livreront aux flammes les armes, les petits et les grands boucliers, les arcs et les flèches, les piques et les lances ; ils en feront du feu pendant sept ans. Ils ne prendront point de bois dans les champs, et ils n’en couperont point dans les forêts, car c’est avec les armes qu’ils feront du feu. Ils dépouilleront ceux qui les ont dépouillés, ils pilleront ceux qui les ont pillés, dit le Seigneur, l’Eternel. » (Ézéchiel 39:9-10)

On s’est souvent demandé pourquoi les armes décrites semblent primitives, faites essentiellement de bois et de matériaux combustibles, alors que les armements actuels sont bien plus sophistiqués. Ézéchiel se servait probablement de la terminologie de son temps pour décrire ce qui allait se produire à l’avenir.

Il est également possible que les armes modernes auront toutes été détruites et bannies après le retour du Christ. Les armes, plus primitives, décrites ici représentent des articles que les envahisseurs pourront rapidement fabriquer. Quoi qu’il en soit, la prophétie indique qu’Israël brûlera ces armes pendant sept ans (verset 9) – un long rappel de la victoire de Dieu sur ceux qui méprisent la paix.

Pourquoi Dieu permettra-t-Il à Gog et à Magog de faire la guerre ?

Dieu permettra à Gog et à Magog d’attaquer Israël au début du Millenium afin de confirmer Sa toute puissance et Sa sainteté aux yeux des nations, afin qu’il ne subsiste aucun doute sur Son identité. Lui seul, est le Dieu de la paix (Ezéchiel 38:16, 23; 39:6-7, 21-23, 28). Christ sera peut-être relativement inconnu de beaucoup de nations dans le monde, quand son règne millénaire débutera (Psaume 2), et cette bataille leur donnera une idée plus précise du Roi des rois et du Royaume de Dieu.

Quand le Millenium aura été inauguré, « des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel » (Ésaïe 2:3).

Après un certain temps, le monde entier connaîtra le vrai Dieu et Ses voies. Dieu a annoncé : « Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11 :9). Il est à prévoir qu’à cette époque, de nombreux descendants de Gog et de Magog se tourneront vers Dieu pour être sauvés.

La Bible ne nous dit pas pourquoi, à la fin du Millenium, Dieu permettra à Satan de séduire Gog et Magog et de les rassembler, ainsi que plusieurs autres pays, pour aller se battre de nouveau. Peut-être sera-ce afin d’éprouver leurs cœurs et de déterminer s’ils veulent réellement vivre à la manière divine ou s’ils se sont simplement soumis aux lois divines jusqu’à ce qu’une occasion se présente, pour eux, de se rebeller.

En somme, à propos de Gog et Magog…

D’après les passages de l’Écriture que nous avons examinés, nous pouvons conclure que…

  • L’invasion future, du nord, par Gog et Magog, mentionnée dans Ézéchiel 38 et 39, aura lieu peu après le début du Millenium. Cette armée sera détruite par un tremblement de terre, par les armes et par le feu.
  • La bataille d’Apocalypse 20 aura lieu après le Millenium. Cette armée sera rassemblée par Satan, et elle sera formée de nations du monde entier et cherchera à attaquer les saints et Jérusalem, mais sera consumée par le feu de Dieu.
  • Une fois cette rébellion finale d’Apocalypse 20 matée, Dieu bannira Satan pour toujours et ressuscitera des milliards d’individus qui n’auront jamais eu l’occasion d’être sauvés. Il leur donnera l’occasion d’avoir leurs péchés pardonnés et d’accepter Jésus-Christ en tant que leur Sauveur.

Une leçon pour nous

S’il y a plusieurs leçons à tirer du sort de Gog et de Magog, il y en a une que nous devons à tout prix tirer : Dieu recherche des individus désirant choisir, de tout leur cœur, Sa voie (2 Chroniques 16:9 ; Psaumes 119:2). Si vous voulez en savoir plus sur la manière de développer une relation avec Dieu, nous vous conseillons de lire nos articles sur la conversion chrétienne.