Les miracles de Jésus étaient-ils dûs à la puissance du Saint-Esprit ?

Jésus-Christ accomplit des miracles inimaginables. Ses miracles étaient-ils liés à ce que Dieu peut faire dans nos vies ?

Savez-vous ce qui permettait à Jésus d’accomplir Ses miracles ? Quelles leçons pouvons-nous tirer, à la lecture des Évangiles, des prodiges stupéfiants et inspirants qu’Il accomplissait ?

Un enfant pas comme les autres

Il était évident, pour les docteurs de la loi, dans le temple, à Jérusalem, qui écoutaient Jésus, alors âgé de 12 ans, qu’Il n’était pas un enfant comme les autres. Après avoir célébré la Pâque avec Sa famille, on l’avait trouvé discutant avec les plus grands érudits d’Israël, et « tous ceux qui l’entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses » (Luc 2:47). Pourquoi Jésus était-Il si sage ?

Sa mère était Marie, mais Joseph n’était pas Son vrai père. L’archange Gabriel était apparu à Marie avant qu’elle ne devienne enceinte, et il lui avait expliqué que l’enfant qu’elle porterait serait engendré du Saint-Esprit et non à la suite de rapports conjugaux avec Joseph, son mari (Luc 1:31-35). Voilà pourquoi Jésus appelait Dieu Son Père (Matthieu 7:21) et c’est pourquoi Il était appelé le Fils unique de Dieu (1 Jean 4:9)

Le pouvoir responsable des miracles de Jésus

D’après l’apôtre Jean, Jésus accomplit – dans Sa courte vie – tant de choses remarquables que – comme il le précisa – « si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pourrait contenir les livres qu’on écrirait » (Jean 21:25).

Or, bien que possédant tous ces dons extraordinaires, Jésus insistait sur le fait que – de Lui-même – Il n’avait pas le pouvoir d’accomplir quoi que ce soit de miraculeux. Il expliqua : « le Fils ne peut rien faire de lui-même » (Jean 5:19). Et Il insista bien sur ce point : « Je ne puis rien faire de moi-même » (verset 30).

Jean-Baptiste expliqua que Jésus détenait Son pouvoir d’une Source extérieure. Il déclara : « Dieu ne lui donne pas l’Esprit avec mesure » (Jean 3:34). Imaginez ce que nous pourrions accomplir si nous possédions la puissance illimitée de Dieu fournie par Son Saint-Esprit !

Jésus ne cessait d’honorer et de glorifier Son Père pour tout ce qu’Il accomplissait. Il ne déclara jamais pouvoir accomplir, de Lui-même, tout ce qu’Il faisait. Notre Sauveur déclara : « Le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres » (Jean 14:10).

Cela est confirmé ailleurs : « Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes » (Actes 2:22). En fait, c’était le Père qui accomplissait ces miracles, ces prodiges et ces signes en permettant à Son Esprit d’agir en Son Fils (voir aussi Actes 10:38 et Luc 11:20).

L’Esprit puissant de Dieu

L’Esprit accordé par Dieu le Père devant peu après être mis à la disposition des disciples, Jésus fit la déclaration étonnante que ces derniers accompliraient de plus grands miracles que Lui (Jean 14:12).

Jésus a expliqué en outre que ce serait possible parce qu'Il montait vers Son Père et qu'Il allait envoyer ce même Esprit Saint pour travailler dans la vie de Ses disciples (Jean 16:7). Bien qu’aucun de Ses disciples ne se soient approchés de Sa perfection et de Sa vertu, ou n’aient accompli autant de miracles que Lui, on découvre à la lecture du Nouveau Testament que Dieu accomplit aussi par eux des miracles extraordinaires.

À un moment donné, apparemment, plusieurs furent guéris par le simple passage, sur eux, de l’ombre de Pierre (Actes 5:15). Cela témoignait de l’action de l’Esprit de Dieu, qui accomplissait quelque-chose qui ne s’était pas produit avec le Fils de Dieu.

Jésus expliqua que si nous avions ne serait-ce qu’un peu de foi, nous serions capables de déplacer des montagnes (Matthieu 21:21). La foi est possible grâce à la présence, en une personne, de l’Esprit de Dieu (Galates 5:22).

Le plus grand miracle est probablement celui consistant à ressusciter quelqu’un. Jésus sidéra Son entourage quand Il ressuscita Lazare (Jean 11). Il ressuscita également la fille de 12 ans du chef de la synagogue (Marc 5:35-42).

Jésus Lui-même, fut ressuscité après avoir été dans le sépulcre trois jours et trois nuits. Par la suite, Pierre, par la puissance du Saint-Esprit, ressuscita Dorcas (Actes 9:36-41).

Ce que cela signifie pour nous

Nous voyons donc comment Jésus put accomplir les miracles qu’Il accomplit. Mais en quoi cela nous concerne-t-il ? Nous arrivera-t-il de déplacer des montagnes ou d’avoir l’Esprit de Dieu sans mesure ? Accomplirons-nous un jour des exploits comme ceux des apôtres ? Peut-être. Peut-être pas.

Ce pouvoir nous est promis si nous nous repentons de nos péchés et nous faisons baptiser. Le jour de la Pentecôte, l’apôtre Pierre expliqua ce que l’on doit faire pour recevoir l’aide dont on a besoin : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, à cause du [ou pour le…] pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2:38).

Il parlait du pouvoir auquel Jésus fit allusion avant Son ascension : « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut » (Luc 24:49).

Ils devaient attendre, à Jérusalem, l’un des Jours saints – la Pentecôte (ou fête des semaines (Exode 34:22) – date où cet Esprit de puissance allait leur être communiqué pour les aider, les réconforter, les affermir et les guider au niveau spirituel.

Nous ne pouvons pas avoir vraiment la vie sans recevoir le Saint-Esprit. Oh, bien sûr, nous avons une existence physique, que nous entretenons physiquement, pour un temps. Mais il ne s’agit que d’un aspect de la vie.

Si nous voulons comprendre les plans que Dieu a pour nous, individuellement ; si nous voulons bénéficier de l’aide dont nous avons besoin pour vivre une vie qui vaille la peine d’être vécue, et – plus tard – la vie éternelle, nous avons besoin de l’Esprit qui animait Jésus de Nazareth il y a près de 2 000 ans. La puissance de Dieu donne à une personne une paix d’esprit, un courage, une foi et une espérance qui ne se trouvent nulle part ailleurs.

Cette puissance est disponible, et elle agit à présent dans la vie de milliers de personnes. Et elle accomplira un jour le plus grand des miracles – celui de nous changer, de physiques que nous sommes, en des créations spirituelles, quand Dieu nous accordera le don de la vie éternelle !

Des miracles de Jésus encore plus importants

Les miracles que Jésus accomplit étaient stupéfiants. Les gens ne cessaient d’être sidérés de ce qu’ils voyaient (Marc 2:11-12). Or, les miracles physiques, d’après Jésus, n’étaient pas ce qu’il y a de plus important dans la vie. À un moment donné, les disciples s’étonnèrent de ce que même des démons leur obéissaient, par son autorité. Jésus leur répondit : « Ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux » (Luc 10:20).

Quand Dieu nous communique Son Saint-Esprit, c’est afin de nous mettre en rapport avec notre Père spirituel, notre Créateur, et afin que nous puissions tout compte fait hériter la vie éternelle par une résurrection (Romains 8:9). La raison pour laquelle Dieu veut nous accorder Son Esprit n’est pas de nous permettre d’accomplir des miracles impressionnants mais pour que nous raisonnions différemment (Romains 12:1-2). Le vrai miracle consiste à nous détacher des choses physiques pour nous attacher à celles, spirituelles et éternelles, de Dieu (Romains 8:6).

Qu’en est-il de vous ? Trouvez-vous les miracles de Jésus seulement « intéressants », ou vous intéressez-vous surtout à ce qui Lui permit de les accomplir ? Vous pouvez posséder ce même Esprit. Vous découvrirez comment en consultant notre site.