Ce dont vous avez besoin, c’est de bonnes nouvelles !

En ce bien triste monde saturé de mauvaises nouvelles, aucun mal à souhaiter en entendre de bonnes. En fait, le message de la Bible est un mélange de nouvelles négatives et positives.

Je surveille continuellement les actualités. Sur Internet, à la radio, à la télé, et dans diverses revues. Et je ne vous apprends rien en vous disant que la majorité des nouvelles sont mauvaises, déprimantes, et inquiétantes, pour ne pas dire terrifiantes.

L’une des revues que je lis régulièrement est The Week. Elle traite des grands titres, dans un style clair et concis. On y trouve même la rubrique « Il n’y avait pas que du mauvais… » – trois histoires courtes, trois « bonnes nouvelles » trois bouffées d’air frais destinées à vous remonter le moral.

Elles n’occupent, hélas, qu’un quart de page – dans une revue de 40 pages.

Une bonne nouvelle, sortant de l’ordinaire

Je ne suggère pas que nous ignorions tous ce qui se passe dans le monde, que nous nous plongions le plus possible dans la lecture d’histoires positives ou que nous ne visionnions que des vidéos amusantes. Bien que Dieu souhaite nous voir nous concentrer sur ce qui est positif (Philippiens 4:8), Jésus nous a également dit de nous tenir informés de ce qui se passe dans le monde. Il a dit : « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21:36).

C’est ce qu’Il a dit dans Sa prophétie dite « du mont des Oliviers », à propos des évènements terrifiants du temps de la fin devant précéder Son Second Avènement – moment où Il interviendra pour empêcher l’humanité de s’autodétruire (Matthieu 24:3, 21-22, 30).

Selon Lui, ce déluge de mauvaises nouvelles doit en fait en présager une très bonne : « De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche » (Luc 21:31).

La Bible nous laisse entrevoir les manchettes de demain. Jésus va nous empêcher de nous annihiler ! Il va instaurer un royaume paisible et prospère sur terre !

Quelle bonne nouvelle !

L’Évangile – message de Christ, excellente nouvelle

Le mot original grec traduit en français par « Évangile » est le mot euangelion. « Ce mot grec servait, à l’origine, à décrire la bonne nouvelle d’une victoire militaire apportée par un messager à son chef. Par la suite, on s’est mis à s’en servir pour décrire simplement un “message positif” » (NKJV Study Bible, Wordfocus, p. 1680).

Jésus est venu proclamer une bonne nouvelle

« Jésus s’en alla en Galilée, prêchant l’évangile du royaume de Dieu, et disant : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu approche. Repentez-vous et croyez à l’Évangile » (Marc 1:14-15, version Ostervald).

Quel est le message de l’Évangile ?

La Bible appelle souvent ce message positif « la bonne nouvelle [ou l’évangile] du royaume » (Matthieu 4:23 ; 9:35 ; 24:14 ; Marc 1:14). Le Royaume de Dieu est un thème cher au Livre des livres. C’est la solution aux problèmes et aux maux innombrables affligeant les royaumes de l’ère présente.

Le gouvernement de Dieu sera un gouvernement de service et d’amour (Matthieu 20:25-28). Il apportera la paix, la prospérité et la santé aux gens, dans le monde. Tous auront l’occasion de vivre une existence physique productive et chargée de sens, et de se préparer pour une existence éternelle joyeuse et glorieuse.

Le Royaume de Dieu est comme une perle de grand prix – valant plus que tout ce que nous pouvons posséder (Matthieu 13:45-46).

Les apôtres Pierre, Jacques et Jean eurent une vision de cette époque future merveilleuse, et cela les motiva pour le restant de leurs vies (Marc 9:1-9 ; lire aussi notre article « En quoi consistait la transfiguration, dans Matthieu 16:28 ? »)

La bonne nouvelle du Royaume de Dieu

Imaginez, d’après les descriptions suivantes, le monde glorieux et paisible rendu possible par le règne de Christ sur terre :

« Il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11:15).

« Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que les peuples y afflueront.

« Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel.

« Il sera le juge d’un grand nombre de peuples, l’arbitre de nations puissantes, lointaines. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes ; une nation ne tirera pas plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre.

« Ils habiteront chacun sous sa vigne et sous son figuier, et il n’y aura personne pour les troubler ; car la bouche de l’Eternel des armées a parlé » (Michée 4:1-4).

« Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude » (Ésaïe 35:5-6).

Tout ceci a beau sembler trop beau pour être vrai, notre Créateur nous promet que cela va se produire, et au-delà de ces mille ans de paix physique, s’étendra une éternité de joie spirituelle.

Dieu nous encourage à rechercher Son Royaume, en dépit des désordres actuels. Jésus a dit : « Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume » (Luc 12:32).

L’Évangile de Christ et un évangile différent

L’Évangile de Christ est effectivement une bonne nouvelle. Mais Paul nous avertit que certains se sont détournés du vrai Évangile « pour passer à un autre évangile ; non qu’il y en ait un autre, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l’Évangile de Christ » (Galates 1:6-7 ; version Ostervald).

Toutes sortes d’idées humaines circulent à propos de « la bonne nouvelle ». Le vrai Évangile est un message biblique qui englobe le plan de Dieu.

Comme nous l’avons vu, Jésus proclamait « l’évangile du royaume de Dieu » – du gouvernement juste et paisible qu’Il va instaurer ici-bas à Son retour.

Christ joue divers rôles-clés dans ce plan. Il sera le Roi de ce Royaume devant être instauré à Son Second Avènement. Lors de Son Premier Avènement, Il était le messager de ce Royaume, et notre Sauveur, ayant offert Sa vie afin que Dieu, par Sa grâce, nous pardonne nos péchés et nous ouvre l’accès à la vie éternelle comme Ses enfants, dans ce Royaume éternel.

Le message du Royaume de Dieu est le même message que Paul prêchait. Le livre des Actes indique qu’il prêchait « le royaume de Dieu » lors de son premier voyage missionnaire (Actes 14:22), et qu’il ne cessa de faire de même, comme l’indique la fin de ce livre.

Lorsqu’il fut emprisonné à Rome, Paul put rencontrer ceux qui vinrent le voir, « prêchant le royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ, en toute liberté et sans obstacle » (Actes 28:31).

Des évangiles non bibliques

On prêche divers évangiles, non bibliques, proclamant bien des choses, tentant, par exemple, de se justifier – ce que les Galates essayaient de faire. (Seule la mort de Christ peut payer l’amende de nos péchés passés ; nous ne pouvons pas nous rendre justes de nous-mêmes.)

On prêche aussi un évangile selon lequel on n’a pas besoin d’être ressuscité – selon lequel nous avons une âme immortelle et allons immédiatement au paradis ou en enfer quand nous mourons (lire à cet effet notre article « Qu'est-ce que l'esprit dans l'homme ? »)

D’après un autre de ces faux évangiles, il n’y aurait pas de Millenium de paix sur terre (Lire à cet effet notre article « 1 000 ans – un millenium ! ») On prétend également que le Royaume de Dieu n’est pas un royaume réel, mais un royaume figuratif comme l’Église (lire notre article « Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ? »)

Par contraste avec ces faux évangiles et ces perversions de l’Évangile, le vrai Évangile du Royaume de Dieu est réellement une bonne nouvelle – la meilleure qu’on puisse imaginer.

Cette bonne nouvelle est le seul espoir qu’ait l’humanité. Jésus est venu une première fois pour devenir notre Sauveur, mourant pour nous racheter de nos péchés et de leur amende. Et Il va revenir dans toute Sa puissance, pour empêcher l’humanité de s’autodétruire.

L’éternité merveilleuse qu’Il nous prépare dépasse l’imagination (1 Corinthiens 2:9) (Lire à cet effet notre article « L’arbre de la vie »).

Repentez-vous, car le Royaume de Dieu est proche

La bonne nouvelle exige une réponse.

Si vous êtes appelé à comprendre la bonne nouvelle du Royaume de Dieu – si Dieu vous invite à faire partie de celui-ci – Il S’attend à ce que vous réagissiez, Lui répondiez. « Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle », a-t-Il dit (Marc 1:15).

Nos brochures Transformez votre vie et Le Mystère du Royaume peuvent vous aider à étudier ce que Dieu déclare à propos du repentir et de l’Évangile du Royaume. Ces publications sont concises, gratuites, et solidement ancrées dans les Écritures.

Téléchargez-les et commencez à vous préparer à faire votre part dans la concrétisation de la meilleure nouvelle de tous les temps !