Les 144 000 dans le livre de l’Apocalypse

Qui sont les 144 000 mentionnés dans Apocalypse 7 et 14 ? Quand sont-ils choisis ? Représentent-ils l'Église aujourd'hui ? Le salut est-il limité à ce groupe particulier ?

Les 144 000 d’Apocalypse 7 et d’Apocalypse 14

Le livre de l'Apocalypse a trois références à un groupe de 144 000 personnes.

Il est écrit, dans Apocalypse 7:4 : « Et j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d’Israël ». De ce groupe, 12 000 proviennent de chaque tribu, à l'exception de la tribu de Dan (versets 5-8). Pourquoi Dan n'est-il pas inclus ? Cela n’est pas précisé.

Dans Apocalypse 14:1 nous lisons : « Je regardai, et voici, l’Agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front. »

La troisième référence décrit ce groupe chantant devant Dieu et il est précisé que « personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n’est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre. » (verset 3).

Pour comprendre qui sont ces personnes, nous devons répondre à quelques questions de base.

Quand les 144 000 sont-ils scellés ?

La première référence à ce groupe de personnes dans le livre de l'Apocalypse vient après l’ouverture de six sceaux, chacun apportant misère et destruction aux habitants de la terre. Ceux-ci comprennent quatre cavaliers (qui représentent de faux prophètes, la guerre, la famine et la peste) suivis d'une inquisition religieuse, entraînant la mort de fidèles chrétiens, et de signes célestes. (Pour une étude plus approfondie sur les sceaux du livre de l'Apocalypse, lire notre article sur Les sept sceaux du livre de l’Apocalypse.)

Ces événements, qui se produiront à cause des mauvais gouvernements et de la méchanceté des hommes ainsi que des efforts de Satan pour détruire l'humanité, ont été prophétisés par Jésus-Christ lors de sa prophétie au mont des Oliviers.

Dans cet enseignement concernant l'avenir, Jésus a décrit une époque où « la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais » (Matthieu 24:21-22).

Après cette période de grande détresse, ou tribulation, orchestrée par Satan et des hommes égarés, vient le châtiment de Dieu appelé « la colère de l'Agneau » et « le grand jour de sa colère » (Apocalypse 6:16-17).

Les 144 000 recevront ce sceau après la grande détresse, mais avant la colère de Dieu. Comme l'explique le chapitre suivant, il est dit aux quatre anges – qui sont sur le point d’imposer le châtiment de Dieu sur la terre – de ne pas nuire à la terre jusqu'à ce que ce groupe de personnes ait été scellé (Apocalypse 7:1-3).

Ces passages montrent que les 144 000 seront des personnes qui survivront à la grande détresse. Ce ne sont pas des saints fidèles qui ont vécu et sont morts au cours des âges précédents.

Quel est l'état spirituel des 144 000 ?

Les 144 000 seront des gens qui auront été fidèles à Dieu. Ils sont appelés « des serviteurs de notre Dieu » (Apocalypse 7:3), ceux « qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges ; ils suivent l’Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’Agneau » (Apocalypse 14:4).

Le livre de l'Apocalypse identifie ceux qui sont fidèles à Dieu comme des personnes qui « gardent les commandements de Dieu » (Apocalypse 12:17 ; Apocalypse 14:12). Le dernier chapitre du livre note : « Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! » (Apocalypse 22:14 ; version Ostervald). Malheureusement, beaucoup de ceux qui prétendent être chrétiens aujourd'hui ne gardent pas tous les commandements de Dieu. Pour une étude supplémentaire, consultez nos articles Le respect des dix commandements est-il confirmé dans le Nouveau Testament ? et Le sabbat doit-il maintenant s'observer le dimanche ?

Les membres de l'Église font-ils aujourd'hui partie des 144 000 ?

Diverses Églises et plusieurs groupes ont affirmé que leurs membres ou une partie de leurs membres comprenaient les 144 000. Laissant de côté les prétentions humaines, réfléchissons à ce que dit la Bible sur le moment où les membres de l'Église de Dieu sont scellés par rapport au moment où les 144 000 le seront.

Dans Apocalypse 7:3, nous avons noté précédemment qu’il a été dit aux anges de ne pas nuire à la terre jusqu’à ce que les serviteurs de Dieu – les 144 000 – aient été scellés sur leur front. Un sceau a le sens de fermer ou de cacheter quelque chose, comme une lettre ou un livre. Il identifie ou marque également un objet comme étant authentique ou approuvé. Dans Ézéchiel 9:4, Dieu dit à Ézéchiel de mettre une marque sur le front de ceux qui soupirent et gémissent à cause des abominations commises dans la ville de Jérusalem. Qu'il s'agisse d'une marque littérale ou symbolique, ces gens étaient ainsi identifiés pour Dieu.

Le Nouveau Testament contient également des exemples de personnes marquées ou identifiées par Dieu comme authentiques ; destinataires d'une bénédiction particulière. Jean 6:27 parle de Jésus, que « Dieu lui-même a marqué de son sceau. »

L’Église « scellée du Saint-Esprit » maintenant

Les membres de l'Église sont également scellés. Paul a ainsi décrit les membres d'Éphèse : « En lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis » (Éphésiens 1:13). Plus tard, il leur dit : « N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption » (Éphésiens 4:30). Écrivant aux membres de Corinthe, Paul a parlé de Jésus-Christ, « lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit » (2 Corinthiens 1:22).

Ceux qui sont conduits par le Saint-Esprit de Dieu sont ainsi scellés, marqués ou identifiés comme étant de véritables chrétiens, enfants de Dieu et héritiers qui recevront la vie éternelle (Romains 8:14-16). Cette scellée a lieu au moment du baptême, lorsque l'on reçoit le Saint-Esprit après la repentance de ses péchés et que l’on a été immergé (Actes 2:38 ; Actes 19:6).

Il faut noter que les membres de la véritable Église de Dieu sont scellés par Dieu pour recevoir la vie éternelle lorsqu'ils reçoivent  le Saint-Esprit et sont guidés par lui.

144 000 choisis et scellés pendant la grande tribulation

Il semble donc que les 144 000 seront des personnes qui, pendant la tribulation, se repentiront de leurs péchés et consacreront leur vie à Dieu par la foi et l'obéissance afin d'être scellés pour recevoir le salut.

Notons également que la vision des 144 000 qui chantent devant le trône de Dieu dans Apocalypse 14:1-3 a lieu après que ces personnes aient traversé la grande détresse qui précède le retour de Christ et après qu’elles aient été scellées et changées en esprit. Ce n'est pas une vision de personnes actuellement au paradis, comme certains le supposent, à tort.

Le salut est-il limité aux 144 000 seulement ?

Apocalypse 7 identifie les 144 000 comme étant 12 000 personnes de chaque tribu d'Israël à l'exception de la tribu de Dan. Il y a deux points importants à noter ici : les descendants de l'ancienne nation d'Israël sont toujours importants aux yeux de Dieu et le salut n'est pas limité à ce groupe.

En plus des 144 000, une autre multitude, innombrable, se tiendra également devant Dieu en « robes blanches » (Apocalypse 7:9, 13), symbolisant une vie juste (Apocalypse 3:4-5).

Cette grande multitude comprendra des gens « de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue » (Apocalypse 7:9). Alors qu'ils se tiennent devant l'Agneau (Christ), une question est posée à propos de l’identité des ces gens et d'où ils viennent.

La réponse est : « Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’Agneau » (verset 15).

Pourquoi tant de personnes se tourneront-elles vers Dieu pendant la tribulation ?

La Bible révèle que deux représentants de Dieu appelés les « deux témoins » prophétiseront au nom de Dieu pendant trois ans et demi (Apocalypse 11:3). Pendant tous les bouleversements et les épreuves qui accompagneront la détresse, le ministère de ces serviteurs de Dieu entraînera de nombreux fils et filles dans la famille éternelle de Dieu. Ces gens viendront à la fois des 144 000 et de la multitude innombrable.

Pour une étude plus approfondie, voir Qui sont les descendants des anciens Israélites ? et Les deux témoins d’Apocalypse 11.