Le livre de l’Apocalypse

Pour bien des gens, le livre de l'Apocalypse est le livre le plus énigmatique et le plus mystérieux de toute la Bible. Que signifie-t-il ?

L’Apocalypse est le dernier livre de la Bible. Ce titre vient du mot grec apokalupsis, qui figure dans le premier verset. Ce mot signifie divulgation ou révélation et traduit l'idée de dévoiler ou de découvrir.

Comme tous les autres chapitres de ce Livre des livres, l'Apocalypse est « inspirée de Dieu » (2 Timothée 3:16). Par conséquent, il contient des informations que Dieu a l'intention de divulguer ou de révéler à l'homme, et non de lui cacher.

Un examen attentif de ce livre révèle la raison pour laquelle il a été rédigé. Voici quelques questions et réponses de base tirées de celui-ci :

1. Qui est l'auteur de l'Apocalypse ? « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son serviteur Jean » (Apocalypse 1:1, c’est nous qui soulignons tout au long du présent article). Dieu le Père en est l'Auteur, et Jésus-Christ est Celui qui a « révélé » sa signification à un ange pour qu’il la communique ensuite à Jean. Il ne s’agit pas, comme certaines traductions de la Bible le disent dans un sous-titre qu’elles ajoutent, de « la révélation de Jean ». Ce dernier était simplement celui à qui le message fut transmis et c’est lui qui le transcrit.

2. Pourquoi, et à qui, Christ a-t-Il donné cette révélation ? Le verset cité ci-dessus précise : « pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt » (Apocalypse 1:1).

Qui sont les serviteurs de Christ ? « [Le temps est venu] de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom » (Apocalypse 11:18). Les prophètes de l’Éternel couvrent les périodes de l'Ancien et du Nouveau Testaments. Les saints sont ceux qui ont obéi à Dieu au fil des siècles ; ils comprennent également l’Église du Nouveau Testament. Christ a révélé certaines informations dans le livre de l'Apocalypse pour montrer à Ses serviteurs fidèles et obéissants les choses qui doivent arriver.

Le mot bientôt, au premier verset, signifie en fait à la hâte ou rapidement. En d'autres termes, quand ces événements commenceront à se réaliser, ils se succéderont à un rythme rapide.

3. A qui Christ a-t-Il transmis cette révélation, avec la charge de la relayer à Ses serviteurs ? « [P]ar l’envoi de son ange, à son serviteur Jean » (Apocalypse 1:1).

Christ est aussi appelé « la Parole » de Dieu (Jean 1:1) ; Il ne parle pas seulement en Son propre nom, mais au nom de Dieu le Père. Le mot ange dans Apocalypse 1:1 est traduit du grec aggelos, mot qui signifie messager et qui peut décrire un messager angélique ou humain. Dans ce cas précis, il se réfère à un être spirituel. Comme le dernier chapitre le précise: « Moi Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin » (Apocalypse 22:16).

Cette révélation a été faite à l'apôtre Jean, qui était un agent humain de Christ, et qui fut chargé de la transmettre à son tour aux serviteurs de ce dernier sur terre. C’était aux environs de l’an 94 ou 95 de notre ère que Jean reçut cette révélation, quand il se trouvait sur l'île de Patmos (Apocalypse 1:9).

4. À qui Jean transmit-il d’abord cette révélation de Christ ? « Jean aux sept Eglises qui sont en Asie » (Apocalypse 1:4). Christ dit à Jean, « Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée » (Apocalypse 1:11).

Ces sept villes se trouvaient sur un itinéraire suivi par des messagers porteurs de documents, au premier siècle (un peu comme des facteurs), et il y avait une congrégation de l'Église de Dieu dans chacune d’elles. Il y avait aussi des congrégations de l'Église de Dieu dans de nombreuses autres villes. Apparemment, ces sept Églises furent choisies pour représenter tous les serviteurs de Dieu et toutes les congrégations de Christ à travers les siècles. Dans les deuxième et troisième  chapitres, avant de débuter Sa révélation à propos du temps de la fin à proprement parler, Christ transmet un message personnalisé à chacune de ces sept congrégations.

L'histoire de l'Église de Dieu à travers les siècles est une histoire fascinante ; mais pour condenser ce que nous voyons dans ces deux chapitres, Christ a choisi chaque congrégation (selon l’itinéraire emprunté par des messagers postaux, et dans l’ordre indiqué) pour ses caractéristiques uniques qui allaient aussi être les caractéristiques prédominantes de l'ensemble de son Eglise à une période donnée. Ces périodes de temps, ou époques, ont débuté avec les caractéristiques d'Ephèse au premier siècle et elles couvrent tous les siècles jusqu’au temps de la fin, où il est question des traits de Laodicée, peu avant le retour de Christ.

Il faut aussi comprendre que les problèmes spirituels des membres de chaque congrégation sont similaires aux problèmes auxquels seraient confrontés des membres de l'Église à travers l'histoire. Christ dit à chaque congrégation, « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 2:7). Peu importe l’époque historique, le peuple de Dieu doit écouter Ses instructions et corriger chacune des remontrances faites aux dites Églises.

5. Comment le livre de l'Apocalypse est-il organisé ? Y a-t-il un sens à sa progression, chapitre par chapitre, que nous puissions voir en schéma ? Effectivement ! En fait, voir les principaux sujets énoncés sous forme de schéma nous aide à saisir le grand tableau d’ensemble divulgué par Christ dans ce livre et nous aide à mieux comprendre les détails révélés à propos des principaux sujets traités. Bien qu'il existe des encarts, fournissant des informations supplémentaires dans une perspective historique plus large, en général, les informations sont présentées dans l'ordre chronologique.

Le livre débute par les messages de Christ aux sept Églises (chapitres 1-3). Ensuite, un rouleau de parchemin est présenté à Christ, au ciel (chapitres 4-5). Ce rouleau est scellé de sept sceaux (Apocalypse 5:1) et contient des détails relatifs à ce qui doit se passer avant et après le retour du Christ. Jésus Lui-même s’avère être le Seul qualifié pour décacheter ces sceaux, révélant ce qu’ils représentent.

Imaginez un parchemin enroulé sur lequel sont apposés plusieurs sceaux devant être décachetés un à un pour que le livre entier puisse être lu. L’élimination de chaque sceau donne accès à une révélation ; l’élimination successive de tous ces sceaux libère plusieurs révélations successives. Une fois le premier sceau ôté ou – pour reprendre l’expression du texte, « ouvert » – son contenu  reste accessible lorsqu’est décacheté le second sceau, et ainsi de suite. Il importe de bien comprendre cela si l’on veut comprendre le livre. Les sceaux se suivent dans le temps ; et quand un sceau est ouvert – et son symbolisme révélé – son contenu demeure ouvert jusqu'à la fin !

6. Que révèle le décachetage de ces sept sceaux ? Le décachetage de ces sceaux révèle des détails d’événements majeurs devant atteindre leur paroxysme au retour de Jésus-Christ, ainsi que d’autres qui suivront. Brièvement, les six premiers sceaux, une fois ôtés, permettent à Jean de voir quatre chevaux symboliques (parfois appelés les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse), la grande tribulation et les signes célestes. Bien que la matérialisation de ce qui est révélé par le décachetage des quatre premiers sceaux soit en cours depuis l'époque de Christ, ces évènements doivent s’intensifier avant Son retour. La grande tribulation (ou grande détresse) et les signes célestes sont encore à venir. Pour vous aider à visualiser le contenu du livre, y compris les sept sceaux, les sept trompettes et les sept dernier fléaux, voir le tableau ci-dessous.

7. Y at-il un thème majeur au livre de l'Apocalypse ? Assurément ! En fait, cela se voit quand on examine le schéma du livre. Notons que les six premiers sceaux sont tous décachetés – et leurs contenus respectifs révélés – au chapitre six. Puis le septième sceau, une fois décacheté, révèle – au chapitre huit – sept trompettes qui vont retentir successivement jusqu'à la fin ! Ce qui est révélé par le décachetage du septième sceau résume le thème majeur de tout le livre. (Pour une explication sur les quatre premiers sceaux, voir Que représente les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse ?)

Le « Jour du Seigneur » ou « Jour de l’Éternel » est révélé par le décachetage du septième sceau. Les événements révélés par le décachetage de ce sceau se retrouvent aussi dans d'autres prophéties préservées dans Esaïe 2:12 ; Esaïe 13:6, 9 ; Ézéchiel 30:3 ; Joël 1:15 ; Joël 2:1, 11, 31 ; Abdias 1:15 ; Sophonie 1:7-8, 14 ; Zacharie 14:1 ; Actes 2:20 ; et 2 Pierre 3:10.

En outre, Jean dit dans ses remarques préliminaires qu'il a été « saisi par l’Esprit au jour du Seigneur » (Apocalypse 1:10). [S]aisi par l’Esprit signifie qu’il a été plongé dans des visions spirituelles (non d’origine humaine). Christ a transmis ces informations à Jean.

Le sujet dominant du livre – le septième sceau – est aussi connu comme le Jour du Seigneur. Nous savons que le jour du Seigneur dans Apocalypse 1:10 est la période à laquelle Dieu interviendra avec fracas dans les affaires humaines. Il est important de comprendre que l'humanité aura eu son jour – aura vécu à sa guise, séparée de Dieu pendant plusieurs milliers d'années. Dieu S’est tenu largement à l’écart, permettant à l'homme de créer ses propres civilisations, de faire ce qu'il a voulu, en grande partie sans intervenir.

Mais le jour vient où Dieu va intervenir à l'échelle mondiale afin d’établir Son Royaume et de débuter Son règne. Ce sera alors Son jour à Lui, et l'homme ne pourra plus agir à sa guise et n’en faire qu’à sa tête.

Ainsi, on voit que le jour de Dieu – « le Jour du Seigneur » – débutera quand les évènements révélés par le décachetage du sixième sceau se seront produits. Dieu sera étroitement impliqué dans ce qui se produira sur terre à partir de ce moment-là, jusqu'au retour de Christ ici-bas, et l’avènement de Son règne sur cette planète pendant 1000 ans (le Millenium, Apocalypse 20:4, 6) et ensuite à travers la période du Jugement du Grand Trône Blanc (Apocalypse 20:11-15), l'arrivée de la nouvelle Jérusalem sur la Terre (Apocalypse 21) et bien au-delà !

8. Que représentent les sept trompettes de l'Apocalypse ? Comme on le voit dans le schéma et la chronologie du livre, les sept trompettes font partie du septième sceau. Le septième sceau, rappelons-le, est aussi appelé le Jour du Seigneur, et il débutera quand Christ Se mettra à diriger tout ce qui se passe sur terre.

Les sept trompettes sont autant de phases de fléaux et de guerres au cours desquels Christ administrera progressivement des jugements sur l'humanité indocile et rebelle. Malgré ces  châtiments, les hommes refuseront encore de se repentir. « Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas » (Apocalypse 9:20). Dieu infligera donc aux rebelles d’autres châtiments, plus sévères – d’autres fléaux. Les « hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire » (Apocalypse 16:9). Les châtiments que Dieu infligera augmenteront en intensité tant que les hommes refuseront de se repentir : « ils blasphémèrent le Dieu du ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, et ils ne se repentirent pas de leurs œuvres » (verset 11).

9. Que représentent les sept derniers fléaux de l'Apocalypse ? Ceux-ci font partie de la septième trompette. Consulter, encore une fois, le graphique ci-dessous.

10. Selon Christ, que devons-nous faire de ces informations qu’Il nous révèle ? « Et voici, je viens bientôt. -- Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! » (Apocalypse 22:7).

Les instructions données par Christ dans Ses lettres aux sept églises, ainsi que dans le restant du livre, contiennent autant de rappels à rester fidèle et obéissant à Dieu, peu importe la pression subie pour aller dans le sens contraire (même « jusqu’à la mort » Apocalypse 2:10 ; Apocalypse 12:11) ; à vaincre (Apocalypse 2:7, 11, 17, 26 ; Apocalypse 3:5, 12, 21 ; Apocalypse 21:7) ; à se repentir (de ses péchés – des transgressions de la loi de Dieu, Apocalypse 2:5, 16 ; Apocalypse 3:3, 19) ; à garder les commandements de Dieu (Apocalypse 12:17 ; {verse_29 ; Apocalypse 22:14) ; à renoncer aux voies impies de ce monde (caractérisés par Babylone, Apocalypse 18:4-5) et à ne jamais transiger avec l'obéissance et la fidélité à Dieu (Apocalypse 20:4).

En d'autres termes, l'une des raisons pour lesquelles Christ révèle à Ses serviteurs ce qui va se produire avant Son retour pour instaurer le Royaume de Dieu est de leur rappeler ce qu'ils doivent faire pour y être admis !

Schéma du livre de l'Apocalypse

Chaptre 1 L'introduction
Chaptres 2-3 Les messages aux sept églises
Chaptres 4-5 Christ trouvé digne de décacheter les sceaux
Chaptre 6 L’ouverture des six premiers sceaux
Chaptre 7 Deux groupes scellés
Chaptres 8-9 Le septième sceau, composé de sept trompettes
Chaptre 10 Déclaration d'un ange
Chaptre 11 Les deux témoins
Chaptre 12 La véritable Église à travers les siècles
Chaptre 13 Deux bêtes
Chaptre 14 144 000 et les messages des trois anges
Chaptres 15-16 La septième trompette, comprenant sept fléaux
Chaptre 17-18 Le jugement de la fausse Église et de la bête
Chaptre 19 Le retour de Christ sur terre
Chaptre 20 Le Millenium, les résurrections, l’étang de feu
Chaptres 21-22 La nouvelle Jérusalem sur une nouvelle Terre