Que représente Dieu ?

Dieu est-Il le fruit de notre imagination? Une idée rassurante selon laquelle il y aurait quelqu’un qui puisse nous aider dans nos besoins? Ou est-Il bien davantage ?

Dieu a-t-Il créé l’homme à Son image, ou bien est-ce le contraire ? Que vous en semble ? Vous contentez-vous d’accepter, sans vraiment y réfléchir, ce que d’autres vous ont dit à ce propos, sans même y avoir, eux non plus, réfléchi ? Si c’est le cas, vous feriez bien d’y réfléchir soigneusement, car cela vous touche de très près et les implications sont énormes !

Matérialisme et humanisme

En ce bas monde, des millions d’individus s’agrippent aux idées et aux conclusions du matérialisme et de l’humanisme. Selon ces philosophies, la matière – et les lois de la physique et de la chimie qui agissent sur la matière – sont tout ce qu’il y a. Comme l’a résumé l’astronome connu Carl Sagan, « Le cosmos est tout ce qu’il y a, a été, ou sera. »  

Dans ce genre de raisonnement, en dehors de la matière, il n’y aurait rien d’autre ; pas de Dieu, et surtout pas un Dieu qu’on puisse connaître personnellement. Cette conception est fort répandue, notamment en occident, depuis deux siècles.

Quand on adopte les conclusions du matérialisme et de l’humanisme, la réponse à la question Que représente Dieu ? est : Dieu n’est rien ce sont des hommes qui se l’imaginent ! À en croire ce point de vue, à mesure que l’espèce humaine a lentement évolué à partir de formes de vie simples, elle a inventé dieu comme une réponse superstitieuse aux questions sur la vie ne pouvant pas s’expliquer autrement.

En d’autres termes, selon ce point de vue, la religion – et les idées que l’on a de « Dieu » ou des « dieux » qui se situent dans une autre dimension, hors du cosmos – est un vestige d’ignorance du passé évolutionnaire de l’humanité. Dans les temps modernes, l’humanité – dans son état hautement évolué (du moins, son segment le plus éclairé) – s’est débarrassé, à juste titre, de ces vieilles notions superstitieuses de Dieu.

De ce fait, les athées croient que l’homme moderne, éclairé, n’a dorénavant plus besoin de Dieu. Certains disciples du matérialisme vont même jusqu’à déclarer que la religion est pour les « perdants » ; que ceux qui ne peuvent pas se débrouiller tout seuls ont recours – dans leur faiblesse – à la religion et à des notions de Dieu, à des divinités ou à un au-delà plus tendre que l’actuelle réalité. Ils font pitié, dit-on dans certains cercles, étant esclaves de superstitions et d’idées périmées.

Beaucoup de personnalités influentes dans les écoles modernes du savoir  et dans notre culture soutiennent ces conclusions. Des millions de gens les ont acceptées, au moins dans une certaine mesure. Et si ces enseignements n’ont pas totalement détruit la foi des gens en un Dieu créatif, personnel et surnaturel, ils ont au moins affaibli et édulcoré celle-ci.

Qu’en est-il de vous ?

Que faut-il savoir pour comprendre Dieu ?

Que représente Dieu, au juste ? Cette question, si nous n’avions – nous autres humains – recours à aucune source extérieure pour l’élucider, nous nous lancerions dans toutes sortes de spéculations et de suppositions. Si nous confions à d’autres le soin d’y réfléchir à notre place, nous finissons inévitablement par ne plus rien comprendre. Or, la nature et l’identité de Dieu sont des questions bien trop importantes pour être confiées à des modes philosophiques changeantes ou aux idées tendancieuses des sceptiques, et même – dans bien des cas – aux zélotes religieux radicaux.

Il existe un livre, dont la longévité surpasse les philosophies du matérialisme et de l’humanisme. Ceux qui l’ont écrit déclarent avoir été en contact direct avec le Créateur de toutes choses. En fait, ils précisent que Dieu a directement inspiré leurs écrits, et ils précisent L’avoir connu personnellement. De surcroît, ils ajoutent que Dieu a un plan – un dessein – pour chaque être humain. Ils insistent sur le fait que ce qu’ils ont écrit dans cet ouvrage – la Bible – représente la vérité, et qu’elle provient du Dieu de vérité. Ils ont risqué leur vie pour ce livre.

Un autre moyen de comprendre Dieu ? Être disposé à examiner soigneusement ce qu’Il révèle à propos de Lui-même, dans le seul ouvrage considéré comme source légitime d’information à Son sujet. La plupart des personnes ayant une Bible ne l’ont jamais réellement, honnêtement, et minutieusement, examinée pour savoir ce qu’elle révèle à propos de Dieu. Sans doute seriez-vous surpris de découvrir ce que Dieu y révèle à propos de Lui-même.

Dans les pages de la Bible, se trouvent plusieurs révélations du – et au sujet du – seul vrai Créateur éternel et Dieu. Dans chaque cas, nous avons inclus des passages bibliques étayant ces révélations. Prenez le temps de lire ces passages et de réfléchir à ce qu’ils déclarent, ainsi qu’à leurs implications. Il s’agit, à tous points de vue, de déclarations contredisant ouvertement les enseignements du matérialisme et de l’humanisme et – même si cela peut surprendre – de beaucoup d’idées du clergé.

Qui est Dieu, et que fait-Il ?

Voici plusieurs points critiques à longuement méditer :

  • Dieu est une famille. Au niveau divin, deux Êtres existent, partageant une relation familiale : un Père et un Fils, tous deux éternels, tous deux esprit, et non créés. Dans la Bible, ces deux membres de la famille divine sont décrits comme « Dieu » (Jean 1:1-3, 14 ; Jean 4:24 ; Jean 20:17, 28 ; Éphésiens 3:15 ; Hébreux 1:1-2).
  • Dieu est un Père qui a un dessein – un plan – pour chaque être humain ayant jamais vécu. Ce dessein consiste, pour tous les êtres humains, à devenir des enfants de Dieu engendrés du Saint-Esprit – des enfants dans la Famille de Dieu qui ne comprend à présent que le Père et le Fils (Genèse 1:26 ; 2 Corinthiens 6:18 ; Hébreux 2:10 ; 1 Jean 3:1-2).
  • La nature de Dieu est essentiellement une nature d’amour. Dieu aime Sa création et Il souhaite avoir une relation personnelle avec tous ceux qui sont disposés à faire de même (1 Jean 4:7-8 ; Matthieu 11:28 ; Jean 6:37 ; Jean 14:23 ; 2 Corinthiens 6:16).
  • Dieu est saint, et a un caractère juste et parfait. Il a l’intention de créer en l’homme le même caractère juste et saint (Apocalypse 21:3-4 ; Lévitique 11:44 ; Deutéronome 32:4 ; Matthieu 5:48 ; Psaume 18:31 ; Psaume 99:9 ; Philippiens 1:11 ; 3:9).
  • Dieu a donné à l’humanité Sa loi, qui reflète Son caractère juste ; et la transgression de cette loi est ce qu’Il définit comme péché (Psaume 119:172 ; Romains 7:12-14).
  • Les êtres humains peuvent faire partie de la famille divine s’ils acceptent le don – offert par Dieu le Père – du sacrifice de Jésus-Christ pour le pardon de leurs péchés (Jean 3:16 ; Galates 1:4 ; Hébreux 2:9).
  • Le cosmos – la matière et toutes les formes de vie qu’il contient – témoigne de la puissance créative éternelle de Dieu, et devrait pousser les gens à croire en l’existence d’une intelligence suprême. Ceux qui croient au matérialisme sont, selon Dieu, « inexcusables » quand ils refusent de croire à l’existence de Dieu (Romains 1:19-23 ; Psaume 19:2-7 ; Psaume 14:1).

Il ne s’agit là que de quelques-unes des choses qu’il faut comprendre à propos de Dieu, et seulement un plan d’ensemble. Il est vrai que nous ne pouvons pas pleinement comprendre tout ce qui concerne Dieu. Dieu n’est pas limité par le temps ou l’espace, comme nous.

Dieu, de par Ses qualités et Ses capacités, nous dépasse. Et cela, Paul l’a évoqué dans son épître aux Romains : « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! » (Romains 11:33). Néanmoins, notre Créateur a choisi de Se révéler à nous sous bien des aspects, comme par Sa création (Romains 1:20). Il nous est donc possible de Le connaître.

Nous n’avons certes pas besoin de cesser de croire, quand nous ne comprenons pas toujours Dieu. Savons-nous tout des êtres humains ? Nous pourrions tout aussi bien nous demander : « Qu’est-ce que l'homme, et quel sens à sa vie ? » Les humanistes, les laïques, les athées et les agnostiques ne sauraient répondre à ces questions. Le fait que nous ne puissions  pas expliquer certaines choses à propos de Dieu n’est pas une raison suffisante pour rejeter ce qu’Il nous révèle.

La Bible – la Parole de Dieu, et de Jésus-Christ – fournit une réponse logique aux questions liées à Son identité et à Ses activités. Le membre de la Famille divine qui, il y quelque 2 000 ans, S’est dépouillé de Sa divinité pour devenir homme en la personne de Jésus-Christ,  est venu nous révéler la vérité à Son sujet et à propos du Père. Il est aussi venu afin de nous servir d’exemple pour que nous sachions comment vivre, et a offert Sa vie en sacrifice pour le pardon de nos péchés.

Que révèlent les passages suivants ?

  • « Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).
  • « Sanctifie-les par ta vérité, ta parole est la vérité » (Jean 17:17).
  • « [D]ès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Timothée 3:15-16).
  • « Personne n’a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître » (Jean 1:18).
  • « Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler » (Matthieu 11:27).

Maintenant que vous savez ces choses, qu’allez-vous faire ?

Vous pouvez apprendre beaucoup d’autres choses à propos de Dieu, si vous êtes prêt à jeter un regard impartial sur Sa Parole – la Bible – et avez un cœur disposé à apprendre. L'apôtre Paul déclara un jour aux Grecs idolâtres que les humains devraient chercher « le Seigneur, et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous, car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être » (Actes 17:27-28).

Si vous cherchez sincèrement à en savoir plus sur l’identité et la nature de Dieu, nous espérons que le contenu de ce bref article et des autres articles affichés sur ce site vous sera utile. Nous vous encourageons à étudier la Bible en priant Dieu de vous guider, en gardant un esprit ouvert à la vérité – même si elle diffère de ce que vous avez cru jusqu’à présent. Nous vous encourageons également à demander à Dieu d'augmenter votre compréhension de ce qu’Il nous a révélé à propos de Sa nature, de Son identité et de Ses activités.