À la recherche de Dieu

« Dieu, où es-Tu ? », tapa-t-il sur le moteur de recherche. Pourquoi a-t-on apparemment tant de mal à trouver Dieu ? Que devons-nous faire pour Le trouver ?

Il s’assit devant son nouvel ordinateur, et réfléchit à la meilleure manière de poser sa question.

Étant indien, il était – pourrait-on dire – une minorité au sein d’une minorité. Il appartenait aux 2% de chrétiens vivant dans la culture indienne à majorité hindoue. De plus, ayant étudié la Bible pendant des années et y ayant trouvé beaucoup d’éléments contredisant ce qu’il avait toujours cru, il était de plus en plus isolé, y compris de ceux ayant essentiellement les mêmes convictions.
 
Bien que sa foi envers la religion ait été ébranlée, sa foi en Dieu, elle, était demeurée ferme, mais … où était Dieu ? Que voulait-Il qu’il sache ? Et que voulait-Il qu’il fasse ?
Pour finir, ne sachant à qui s’adresser, il tapa dans son moteur de recherche, sur Internet, cette simple question : « Dieu, où est-Tu ? »
 

Avant d’entreprendre vos recherches

C’est une question courante, une bonne question, une question que bien des gens se posent, pour des raisons multiples et diverses. C’est une question qu’on se pose souvent dans les épreuves, quand on cherche de l’aide et quelque encouragement. Parfois, elle est issue de nos doutes, quand nous avons besoin d’être rassurés, de croire que Dieu existe bien, et qu’Il est bienveillant. Elle peut aussi être le fruit d’une certaine curiosité intellectuelle, quand on cherche à élucider les grandes questions de la vie, comme la raison de son existence. Cette question, même les non-croyants et les cyniques se la posent, disant : « Où est Dieu, avec toute cette méchanceté et toutes ces souffrances ? », essayant de semer le doute sur Son existence et sur Ses bonnes intentions.
 
Qu’en est-il de vous ? Êtes-vous à Sa recherche ?
 
Si c’est le cas, deux questions doivent être élucidées avant de pouvoir débuter vos recherches. L’une d’elles est liée à la nécessité de comprendre Dieu et Son implication avec l’humanité. Cet article en deux parties se concentre d’abord sur la première question. La réponse à la deuxième question décidera si vous avez la possibilité de Le rencontrer.
 

Question n° 1 : Pouvez-vous trouver Dieu s’Il Se cache ?

Si Dieu est difficile à trouver, est-ce parce qu’Il joue à cache-cache avec nous dans le cosmos ? C’est le cas, dans une certaine mesure. Et c’est d’ailleurs ce qu’Il nous dit. Il se cache, assurément. Toutefois, ce n’est pas un jeu !

De nombreux prophètes, s’adressant au peuple choisi de l’Éternel – Israël – ont déclaré qu’Il Se cache. « Tu es un Dieu qui te caches, Dieu d’Israël, sauveur ! », déclara – entre autres – Ésaïe. Le peuple traversait de son temps de rudes épreuves ; pourquoi Se cachait-Il donc ?

« Ils iront […] chercher l’Éternel, mais ils ne le trouveront point », écrivit aussi Osée. Et le prophète d’expliquer : « Il s’est retiré du milieu d’eux ». Un autre prophète – Michée – déclara : « Alors ils crieront vers l’Éternel, mais il ne leur répondra pas ; Il leur cachera sa face en ce temps-là ».

Pourquoi Dieu Se cachait-Il, ne Se montrant pas à ceux qui Le cherchaient ?

Michée répond à cette question, résumant l’absence de rapports que l’humanité a avec Dieu depuis la création. Il précise que c’est « parce qu’ils ont fait de mauvaises actions » (Michée 3:4).

Mettez-vous à la place de Dieu. L’une des leçons qu’on ne cesse de tirer à la lecture de la Bible est celle du palmarès lamentable que nous autres humains avons à propos de notre relation avec notre Créateur. On peut comprendre qu’Il soit un tantinet méfiant quand nous émettons le désir de Le connaître.

Qui s’est caché le premier ?

Tout a débuté avec Adam et Ève. Dieu les créa, Se révéla à eux, les enseigna, les aima, les avertit de ne pas prendre de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, et pourtant, ils L’ignorèrent froidement et écoutèrent Satan.

Et que firent-ils quand « ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir » ? « L’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin » (Genèse 3:8 ; c’est nous qui soulignons, tout du long).

Qui s’est caché le premier ? Pas Dieu !

A de nombreuses reprises, Dieu a offert de reprendre contact avec Ses enfants. Quand Israël, asservi en Égypte, cria à l’Éternel, Il entendit ses gémissements (Exode 2:24), le délivra, lui donna une patrie et promit de le bénir abondamment. Ce qu’Il exigeait en retour, c’était qu’Israël Le respecte et Lui obéisse. Or, pendant plus de 800 ans, Israël et Juda ne cessèrent de Le rejeter, ne s’adressant à Lui que lorsqu’ils souffraient.

Ultérieurement, Dieu Se révéla de manière encore plus évidente, envoyant Son Fils dans une culture très religieuse, mais Christ rencontra une vive résistance et une forte hostilité de la part du peuple, qui souhaitait seulement avoir affaire avec Dieu selon ses termes et non selon les Siens. Et ce qui est ironique, c’est que ceux qui étaient les plus têtus et les moins disposés à écouter étaient les dirigeants religieux !

Jésus les qualifia d’hypocrites, disant : « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes » (Marc 7:6-8).

Et ce qui est navrant, c’est qu’après qu’Il les ait ainsi sévèrement accusés, leur attitude ne cessa d’empirer ! Cela ne devrait pas nous surprendre, car Jésus précisa en outre : « Beaucoup, en effet, viendront en se servant de mon nom, en disant : « C’est moi qui suis le Christ ! », et ils égareront une multitude de gens » (Matthieu 24:5 ; Nouvelle Bible Segond).

On ne trouve pas Dieu dans les ténèbres

Comme Jésus le précisa, « beaucoup » allaient, en effet, venir en Son nom. Et une multitude de gens allaient être égarés par ces individus se servant de Son nom et prétendant Le représenter. En fait, selon Christ, les faux enseignements allaient être un signe annonciateur de l’imminence de la fin de l’ère présente. Étudiez ce qui se passe autour de vous, comme l’a fait l’homme dont je parlais plus haut, en Inde. Remarquez toutes ces Églises dites « chrétiennes » et souvent hostiles entre elles, ainsi que leurs enseignements contradictoires, et demandez-vous si cette prophétie sonne juste !

Personne n’aime se dire, ou s’entendre dire, qu’on l’égare. Ces mots choquent et offensent encore aussi souvent les gens que jadis. Or, il est clair, d’après la Bible, que le monde entier, en somme, est plongé dans des ténèbres spirituelles, ne voyant pas Dieu et Sa vérité.

Pourquoi ? Là encore, Jésus a exposé la dure réalité dans Jean 3:19 : « Ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises ». Et Il a précisé que « quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées » (verset 20).

Assurément, l’humanité est plongée dans les ténèbres et la tromperie, du fait de ses choix et de ceux de Dieu.

Paul, dans Romains 1:21, résume les choix de l’humanité : « Ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres ».

Les hommes « ne se sont pas souciés de connaître Dieu » et, de ce fait, « Dieu les a livrés à un esprit dépourvu de tout jugement » (version Martin), les ayant « livrés à des passions infâmes » (versets 28 et 24).

Dieu a donc permis que règnent les ténèbres de la tromperie, qui Le cachent de l’humanité.

Cela ne veut cependant pas dire que Dieu  ait abandonné tout espoir à notre sujet. Sa promesse – selon laquelle Christ va revenir, selon laquelle la vérité éclatera, selon laquelle l’humanité n’est pas perdue à jamais, et selon laquelle Dieu sera un jour connu – subsiste. Nous vous encourageons, à cet effet, à lire nos brochures gratuites Des jours fériés aux jours saints : le plan divin pour vous et Le mystère du Royaume afin de bien comprendre l’étendue du plan divin du salut de l’humanité.

Entre-temps, peut-on trouver Dieu ? Oui, à condition que…

Notre rôle, et celui de Dieu dans cette recherche

Paul fit savoir aux philosophes grecs qu’il rencontra à Athènes, que Dieu  a fait « tous les hommes, sortis d’un seul sang » et « a voulu qu’ils cherchent le Seigneur, et qu’ils s’efforcent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous » (Actes 17:26-27).

Dieu souhaite que nous Le trouvions, mais il y a plusieurs millénaires qu’Il voit des milliards d’individus ne L’honorant que des lèvres et non du cœur. Êtes-vous de ceux, rares, qui sont réellement disposés à « chercher le Seigneur », à « s’efforcer de Le trouver en tâtonnant » – de ceux qui souhaitent réellement Le connaître et connaître Sa voie et – contrairement à la majorité des gens – Lui obéir ? C’est le rôle que vous devez jouer dans cette recherche.

Dieu le Père et Son Fils Jésus-Christ ont aussi un rôle à jouer ; sans leurs rôles, notre quête serait futile. Ils doivent vous attirer et vous révéler leurs pensées. 

Réfléchissez bien à ce qu’a dit Christ : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire » (Jean 6:44).

Joignez cette idée à ce qui est écrit dans Matthieu 11:27 : « Personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler ».

Rares sont ceux qui saisissent ce que Jésus a dit ici. A plusieurs reprises, Il a expliqué que personne ne peut venir à Lui ni connaître Dieu tant que le Père n’a pas décidé de l’attirer à Lui et de Se révéler à lui.

Supposons que Dieu vous « appelle » ; autrement dit, qu’Il vous « attire » à Lui ; que doit-t-il se passer ensuite ?

Cela dépend de la réponse à la deuxième question-clé que j’ai évoquée plus haut. La première question que nous venons d’élucider consiste à savoir si vous pouvez trouver Dieu s’Il Se cache. La seconde est tout aussi importante : « Dieu peut-Il vous trouver si vous vous cachez ? »

Nous éluciderons cette dernière dans notre prochain numéro de Discerner et nous vous révélerons la suite de l’histoire de notre ami indien !