Qu’attend Dieu de moi ?

Ne serait-il pas formidable de savoir exactement comment Dieu veut que nous agissions ? Il n’est pas nécessaire que sa volonté soit un mystère. Voici comment savoir ce que Dieu attend de nous.

Vous est-il arrivé, à un tournant décisif dans votre vie, de vous demander – comme l’apôtre Paul sur le chemin de Damas – « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? »

Nous souhaiterions peut-être recevoir, comme Paul, une réponse personnelle de l’Éternel, mais d’après ce que l’on peut lire dans la Bible, ce n’est généralement pas ainsi que Dieu procède, et il n’aveugle généralement pas les gens pour attirer leur attention ! Néanmoins, il veut que nous connaissions sa volonté, ses projets et ce qu’il attend de nous.

Examinons les Écritures pour savoir ce que Dieu attend de nous individuellement, l’usage qu’il veut que nous fassions des dons ou des aptitudes qu’il nous a donnés. Ce dont nous avons besoin pour commencer, c’est d’un plan d’ensemble. À quel dessein avons-nous été créés ? Pourquoi sommes-nous nés ? Qu’est-ce que Dieu désire pour chacun de nous, à présent, puis pour l’éternité ?

Quelle est la volonté de Dieu ?

En somme, le Tout-Puissant nous a donné toute la Bible pour nous révéler sa volonté. Néanmoins, reportons-nous à quelques passages clés qui nous aident à avoir un aperçu du dessein magistral qu’il accomplit en nous.

  • Jésus a dit : « Quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère » (Matthieu 12:50).
  • « Le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » (1 Jean 2:17).
  • « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! […] Nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur » (1 Jean 3:1-3).

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Dieu veut que nous devenions comme lui – que nous devenions ses enfants. Nous vous conseillons de lire ces passages dans votre propre Bible, ainsi que les versets qui les précèdent et leur font suite, en plus de bien d’autres versets analogues (notre article Une relation avec Dieu vous aidera à explorer cet aspect stupéfiant de la volonté divine à votre égard).

Ayant présent à l’esprit cette formidable destinée, que devons-nous faire ? Comment nous aligner sur la volonté de notre Père céleste ? Examinons les passages clés suivants pour savoir ce que Dieu attend de nous, et de quelle manière il nous aide à raisonner et à agir comme lui :

  • « Maintenant, Israël, que demande de toi l’Eternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Eternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme ; si ce n’est que tu observes les commandements de l’Eternel et ses lois que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux ? » (Deutéronome 10:12-13 ; lire également Michée 6:8).
  • « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait » (Romains 12:2).

La Bible et l’Esprit-Saint sont des dons divins qui nous aident à connaître et à accomplir la volonté divine afin d’être transformés pour devenir comme Dieu. Ce sujet est très important et nous vous proposons notre article Les dix commandements sont-ils applicables aujourd’hui ? –  et notre brochure gratuite Transformez votre vie.

Quand la volonté divine s’oppose à la vôtre

Christ est l’exemple suprême lorsqu’il s’agit de se plier à la volonté divine. Sachant ce qui l’attendait, les tortures et la crucifixion qu’il allait endurer – ce qu’aucun être humain ne souhaite affronter – il pria en ces termes : « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne » (Luc 22:42).

Quand vous vous apercevez que les plans divins diffèrent des vôtres, êtes-vous capable de faire passer la volonté de Dieu avant la vôtre ? Toutes les fois que vous êtes tentés de mal agir, pouvez-vous plutôt vous soumettre à la sienne ? C’est ce que faisait Christ.

Évidemment, tout dans la vie n’est pas nécessairement un choix entre le bien et le mal ; il s’agit parfois de faire simplement preuve de sagesse pour faire les bons choix. Il arrive que plusieurs choix s’inscrivent dans les limites de la volonté divine. Quelle carrière choisir ? Quel emploi avoir ? Qui épouser ? Où résider ? Dans ces domaines, Dieu nous fournit des principes aptes à nous aider à faire de bons choix, et plusieurs choix peuvent être bons. Nous vous proposons à cet effet notre article Prendre des décisions : Sept étapes pour faire de bons choix chrétiens.

Ce que Dieu veut pour vous en tant qu’individu

Nous avons vu quelle est la volonté de Dieu pour l’humanité dans son ensemble, le dessein merveilleux qu’il accomplit en elle. Parlons à présent de ce que Dieu attend de vous personnellement, des rôles qu’il souhaite que vous remplissiez, en fonction des talents qu’il vous a donnés, en fonction de ce qui vous intéresse et de votre milieu.

Dieu nous donne certains talents, certaines aptitudes, un ou plusieurs rôles à jouer dans son Église, « pour l’utilité commune » (1 Corinthiens 12:7 ; Éphésiens 4:12, 16). Ces dons innés, il souhaite que nous nous en servions « pour l’utilité commune ». Or, comment savoir comment vous pouvez être utiles, rendre service, et faire valoir vos dons ?

1. Priez Dieu de vous guider

Dieu est le mieux placé pour vous dire quelle est sa volonté ! Il veut que nous lui demandions de nous aider. La requête de Salomon qui lui demanda de lui accorder « un cœur intelligent » (ou « attentif » ; Nouvelle Bible Segond) lui plut. Notre Père céleste est aussi heureux quand nous lui faisons confiance et lui demandons de diriger nos pas (Proverbes 3:5-6).

2. Établissez une liste de vos rôles et étudiez ce que Dieu dit d’eux

Nous avons tous divers rôles et responsabilités. Je suis, par exemple, fils, mari, père, employé, citoyen, membre de l’Église, et ministre. La Bible a fort à dire sur chacun de ces rôles. En étudiant ce que Dieu dit de chacune de ces responsabilités, nous pouvons leur donner la bonne priorité et nous assurer que nous accomplissons la volonté divine dans chacun de ces domaines.

3. Dressez une liste de vos dons naturels et étudiez ce que Dieu dit à leur sujet

La Bible énumère aussi divers talents ou dons spirituels que Dieu accorde à chacun de nous. Bien qu’ils diffèrent d’une personne à l’autre, Dieu s’attend à ce que nous les utilisions, là encore, pour l’utilité commune et pour édifier l’Église (1 Corinthiens 12:4-8).

Comment savoir les dons ou talents que nous avons reçus ? Après avoir demandé à Dieu de nous aider à les découvrir, nous pouvons nous demander dans quels domaines nous réussissons et ce que nous aimons faire ; les besoins que nous avons comblés, les domaines dans lesquels nous sommes doués ; la description que les autres donnent de nous (il peut être utile à cet effet de demander aux membres de notre famille et à nos amis les domaines dans lesquels nous pouvons être utiles, et leur demander les domaines dans lesquels ils pensent que nous devrions nous porter volontaires.

Une fois que vous avez dressé une liste de vos talents, de vos dons innés, ou de vos aptitudes personnelles, prenez le temps de les étudier dans la Bible, de déterminer comment Dieu veut qu’ils soient utilisés (et aussi comment il veut qu’ils ne soient PAS utilisés), comment ils peuvent servir plus efficacement. Et puissions-nous rester humbles aux yeux de Dieu et éviter de nous enorgueillir à leur sujet (ce que Satan aime faire) !

4. Soyez à l’affut des besoins

Il y a de nombreux besoins – qui ne pourraient tous être satisfaits – et si nous gardons les yeux ouverts, nous pouvons découvrir qu’il y en a certains que nos dons, nos intérêts et nos ressources nous permettent de combler. Quand nous étudions la conception que Dieu a de nos rôles et de nos dons innés, cela peut nous aider à donner la bonne priorité aux occasions de rendre service. Dans l’ensemble, Dieu s’attend à ce que nous le servions en premier, ensuite nos familles, troisièmement l’Église, puis le restant du monde (Matthieu 6:33 ; 1 Timothée 5:8 ; Galates 6:10). C’est toujours un exercice d’équilibrisme qui nous oblige de nouveau à nous agenouiller, et nous amène au point suivant.

5. Recherchez de sages conseils

Si, après avoir étudié la question et déterminé les occasions qui nous sont offertes, nous nous demandons encore que faire, pourquoi ne pas demander conseil à des personnes qui nous connaissent bien – nos parents, grands-parents, amis, mentors, et notre pasteur ou ministre du culte, etc. ? Ils peuvent nous aider à trouver les talents que nous avons et diverses occasions que nous risquons d’avoir manquées. Ils peuvent nous présenter à certains individus, quitte à nous ouvrir des portes pour de nouvelles activités.

6. Rendez service

Certaines personnes attendent l’occasion parfaite pour rendre service. Rendre service exige souvent que nous nous extirpions de notre zone de confort pour rendre service à quelqu’un, pour acquérir de nouvelles compétences ou développer des qualités chrétiennes comme l’humilité et la patience. Peu importe nos dons innés, Dieu veut que nous nous retroussions les manches et servions gentiment et diligemment (Romains 12:10-13).

7. Aidez-en d’autres à rendre service

Une fois que nous avons trouvé ce à quoi nous sommes bons, nous pouvons automatiquement assumer nos responsabilités dans ces domaines. Nous nous mettons à agir avec joie et à aider. Ce qui est juste et bon. Mais là encore, il est facile de se concentrer sur une tache précise et de perdre de vue les autres buts que Dieu a pour nous. À un moment donné, il se peut que Dieu souhaite nous voir en former d’autres qui ont le même potentiel. Il se peut qu’il souhaite que nous commencions à servir dans d’autres domaines, combler de plus grands besoins, pour que nous croissions davantage.

Nous réserver et garder notre propre « terrain de chasse » n’est pas chrétien. Dieu ne cesse de nous former pour que nous devenions comme lui. Cherchez donc des occasions d’en aider d’autres à se développer, comme vous. Soyez malléables ; Dieu révèle parfois sa volonté par diverses circonstances et par ce qui est possible (1 Corinthiens 16:7 ; Jacques 4:15). Soyez disposé à offrir à d’autres des occasions d’apprendre et à apprendre quelque chose en sortant de votre zone de confort.

Quand la volonté de Dieu n’est pas claire

Il y a bien sûr des moments où nous ne comprenons pas immédiatement quelle est la volonté divine. Ces moments nos donnent aussi des occasions de croître lors desquelles, en attendant, nous apprenons à faire confiance à notre Père céleste, sachant qu’il peut nous aider dans nos défis. Dans ces moments-là, nous apprenons que ce que Dieu permet, il le permet pour notre bien (Romains 8:28).

Quand nous traversons une épreuve, nous apprenons à le faire, confiants : « Que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leur âme au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien » (1 Pierre 4:19).

Croître afin de ressembler de plus en plus à Dieu est un long processus. Cela peut être laborieux. Mais les récompenses éternelles seront stupéfiantes ! Et cela, c’est la volonté de Dieu !