Priez-vous comme Jésus nous a montré à le faire ?

On s’accorde généralement à dire que la prière est l’un des éléments fondamentaux du christianisme. Mais quand on enquête sur les diverses formes de christianisme, on constate une abondante variété de pratiques et d’idées à ce sujet.

Les catholiques et les orthodoxes récitent des prières toutes faites. Le catholicisme a plusieurs centaines de prières à réciter dans diverses situations. Par exemple, pour eux, il y a des prières à réciter avant ou après les repas, quand on souffre de dépression et dans de nombreuses autres situations. Les traditions catholiques et orthodoxes comprennent des prières à Marie et aux saints, en tant qu’intercesseurs entre Dieu et les hommes.

Dans l’ensemble, le protestantisme est moins liturgique à propos des prières. On y prie de nombreuses manières ; il y a des prières chargées d’émotion, faites au lutrin, et il y a les prières en assemblées sur divers sujets.

Bien que le style des prières varie, au sein du christianisme traditionnel, la plupart des Églises récitent souvent le « Notre Père » affiché dans Matthieu 6:9-13. Les catholiques, les orthodoxes et les protestants récitent le « Notre Père » de nombreuses fois dans leur vie, convaincus que Jésus a dit à Ses disciples de la réciter mot pour mot.

Est-ce ce que Jésus avait à l’esprit quand Il montra à Ses disciples comment prier, dans Son sermon sur la montagne ? Qu’enseigna-t-Il, en réalité, à propos de la prière ?

L’enseignement de Christ

Le « Notre Père » se trouve au milieu du sermon sur la montagne – qui constitue l’essence-même du vrai christianisme. Christ évoqua le sujet de la prière dans un segment du sermon où Il expliqua que les chrétiens ne devaient pas étaler leurs bonnes œuvres pour être vus de tous. Il expliqua que ces dernières – donner à des œuvres de charité, servir les autres, etc. – devrait se faire « dans le secret » (Matthieu 6:4 ). Cela ne veut pas dire que nous devrions être gênés de faire du bien ; nous devrions faire du bien en essayant de plaire à Dieu et faire ce qui est juste, mais nous ne devrions pas le faire pour être vus des hommes.

Après avoir donné cette précision, Jésus passa au sujet de la prière. Il fournit un certain nombre de points que chaque chrétien doit bien comprendre – et qui contredisent bon nombre de pratiques du christianisme actuel.

On ne prie pas pour se faire remarquer

Jésus appliqua le principe évoqué pour les bonnes œuvres à la prière : « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense  (verset 5). Autrement dit, nous ne devrions pas prier pour vanter notre spiritualité aux autres.

Priez en privé

Au lieu d’essayer d’impressionner les gens par des prières publiques, Jésus nous a dit : « Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (verset 6). Cela nous enseigne une leçon importante : La prière est un moyen de communication destiné à nous approcher de Dieu (Jacques 4:8) – à approfondir nos rapports avec notre Père céleste. Si nous voulons resserrer nos liens avec notre Créateur, nous devons quotidiennement consacrer un certain temps à nous adresser à Lui par la prière, en privé. Jésus ne S’est pas contenté de nous enseigner à le faire ; cela faisait aussi partie intégrante de Sa vie (Matthieu 14:23 ; Marc 1:35 ; Luc 6:12). Notez bien qu’il y a des situations où prier en public est approprié, comme pour demander la bénédiction lors d’un repas en famille, lors d’une assemblée, à l’Église, à un mariage ou à des obsèques.

Priez le Père

Jésus précisa que nos prières doivent être adressées à Dieu le Père : « Prie ton Père qui est là dans le lieu secret » (Matthieu 6:6). Maintenant que Christ est au ciel et qu’Il agit en tant que Médiateur entre Dieu et les hommes, nous prions « au nom de notre Seigneur Jésus-Christ » (Éphésiens 5:20 ; 1 Timothée 2:5). Jésus a expliqué que nous pouvons demander ce que nous voulons au Père, en Son nom à Lui, Christ (Jean 14:13-14).

Bien que Jésus ait clairement expliqué comment procéder, il est aberrant de constater à quel point beaucoup d’Églises enseignent à leurs membres à prier d’une manière qui contredit ouvertement cette directive. On ne doit pas adresser de prières aux anges, à Marie, ou à des saints !

Priez du fond du cœur

Jésus a également fait une autre déclaration qui est couramment ignorée : « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. » (Matthieu 6:7). Il faisait allusion aux récitations et aux invocations païennes s’appuyant sur l’idée qu’en répétant la même prière, on est agréé de Dieu (ou des dieux). Ce genre de répétitions de prières toutes faites est pratiqué couramment dans les Églises catholique et orthodoxe.

Dieu n’a que faire de prières toutes faites, et rabâchées. Elles n’accomplissent en rien le dessein de la prière – lequel est de créer une relation intime et personnelle avec notre Créateur.

Si vous effectuez une étude des prières enregistrées dans la Bible, vous constaterez qu’il s’agit de communications précises, personnelles, et sincères entre des individus et Dieu. Voici quelques prières qu’il est utile d’étudier :

  • 1 Samuel 1:11 ; 2:1-10 : les prières d’Anne implorant Dieu de la rendre fertile, et Le remerciant de l’avoir exaucée en lui donnant Samuel.
  • Psaumes 51 : La prière déchirante de David, se repentant d’avoir commis l’adultère avec Bath-Schéba et d’avoir tué Urie, le Hittite.
  • 2 Rois 19:15-19 : La prière d’Ézéchias demandant à Dieu de délivrer Juda des Assyriens.

Jésus nous a donné un schéma

Jésus fournit ensuite plusieurs grandes lignes : Il déclara : « Voici donc comment vous devez prier » (verset 9).

Il donna ensuite un plan qui, hélas, a été utilisé à tort par beaucoup, dans le christianisme traditionnel, contrairement à Son instruction au verset 7 de ne pas faire de vaines répétitions. Il s’agit du « Notre Père », qu’on récite de manière répétitive dans de nombreuses dénominations.

Christ ne nous a pas donné ce schéma de prière pour que nous le répétions sans réfléchir. Qu’essayait-Il de nous enseigner dans ce « Notre Père » ? En somme, Il nous a fourni un schéma d’ensemble afin de nous montrer les sujets que nous devrions couvrir dans nos prières au Père. C’était en quelque sorte un plan comportant plusieurs rubriques importantes.

Dieu souhaite avoir une relation intime et personnelle avec vous. Pour créer ces rapports, vous devez communiquer avec Lui par la prière. Pour que ces prières soient ferventes et efficaces (Jacques 5:16), nous devons laisser Jésus nous montrer comment prier et ne pas nous conformer aux traditions qui contredisent Son enseignement.