La Bible enseigne-t-elle la réincarnation ?

Bien des gens, depuis des siècles, croient en la réincarnation sous une forme ou sous une autre. Que déclare la Bible à ce sujet ? Une fois morts, revivons-nous sous une autre forme ?

Les êtres humains ont naturellement tendance à croire – ou à vouloir croire – que la vie ne se limite pas à leur expérience ici-bas. Nous naissons ; nous respirons ; nos cœurs pompent le sang, qui parcourt notre corps ; nous avons conscience d’exister ; nous pensons ; nous vivons pendant un certain temps, puis nous mourons. Nous rendons notre dernier souffle. Nos cœurs s’arrêtent ; et tout raisonnement cesse.

Et puis quoi ? Plus rien ?

Au cours des derniers siècles, la philosophie du matérialisme et la théorie de l’Évolution sont devenues fort influentes. D’après cette école de pensée, notre existence physique, tributaire de la chimie de la vie est effectivement tout ce qu’il y a ; il n’y a plus rien après. Le défunt Carl Sagan – un ardent défenseur du matérialisme – a résumé le tout en ces mots : « Le cosmos [l’univers de la matière] est tout ce qu’il y a, est sans précédent, et il n’y aura jamais rien d’autre ».

Les conclusions plutôt déprimantes du matérialisme et de l’Évolution sont que nous avons évolué à partir de rien, et rejoignons tout compte fait, quand nous disparaissons, le néant. La vie que nous connaissons n’est qu’un accident, dénué de dessein suprême, et  tout prend fin.

Or, dans des millions de cœurs humains, la question persiste : Y a-t-il autre chose ? Y avait-il quelque chose avant cette existence présente, consciente ? Y a-t-il autre chose après ? On croit généralement – ou l’on préfère croire – que la réponse à ces questions est affirmative.

Pour bien des gens, apparemment, l’explication du matérialisme ne satisfait pas. Et de ce fait, à travers l’histoire, la plupart des êtres humains se sont tournés vers une religion ou une autre, à la recherche d’explications.

Que déclare la religion ?

Certaines religions enseignent la réincarnation – la croyance selon laquelle la vie présente d’un individu ne serait qu’une vie parmi beaucoup d’autres que l’on aurait vécues ou que l’on connaitrait ultérieurement, et selon laquelle on aurait vécu ou serait destiné à vivre sous d’autres formes (pas nécessairement humaines), en fonction des idées qu’on a eues et de ce qu’on a fait de son vivant (karma) ou dans la vie présente.

Les enseignements des diverses sectes du jaïnisme, de l’hindouisme, du bouddhisme et des autre systèmes diffèrent dans les détails, mais comprennent une sorte de réincarnation (aussi connue comme transmigration des âmes ou métempsychose). Certains chrétiens croient même en la réincarnation.   

D’après ces systèmes religieux, l’une – ou plusieurs – des vies antérieures ou ultérieures d’un individu peut prendre la forme de plantes, d’animaux, d’êtres humains ou d’êtres spirituels – en fonction du karma de nos vies passées et de notre vie présente. On croit que tout ce système est décrit dans un grand mandala – un cercle entourant un carré représentant l’univers. L’objectif ultime consiste à devenir assez bon pour être libéré de ce cycle de vies, de morts, de réincarnations et de souffrances, et accéder à une sorte de libération exempte de crainte, de douleur, d’ignorance et de mort.

En fonction du système, l’ultime libération peut prendre des siècles, des millénaires, de nombreuses vies, un profond désir d’être libéré de ce cycle, et de nombreuses souffrances sur le parcours. Plusieurs de ceux qui enseignent la réincarnation insistent sur le fait qu’il n’y a pas de « Dieu » individuel dans tout cela, mais que la vie elle-même se situe au cœur de tout ce cheminement.

Que déclare la Bible ?

La Bible a beaucoup à dire sur la vie après la mort. Et c’est une excellente nouvelle. Cela diffère énormément des religions qui enseignent la réincarnation. Cette bonne nouvelle est centrée sur la volonté d’un Dieu unique qui a décidé – par l’intermédiaire de Son Fils Jésus-Christ – de créer une famille spirituelle éternelle (Romains 8:29, Colossiens 1:15-18).

Ce « Livre des livres » révèle que l’existence n’est pas un cycle perpétuel de vies, de morts et de réincarnations sous d’autres formes. Il révèle qu’il n’y a qu’un seul cycle : une vie humaine mortelle, la mort, puis une résurrection pour un jugement.

Le premier homme, Adam, n’avait pas existé antérieurement comme être conscient, comme plante, animal ou esprit. Notez bien ce que Dieu dit à Adam après qu’il eut péché : « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière » (Genèse 3:19).

Contrairement aux systèmes religieux décrits ci-dessus, la Bible révèle que les êtres humains sont mortels, sujets à la mort, et non à une réincarnation (Ne manquez pas de lire à cet effet notre article intitulé « On parle d’âme immortelle, mais une “âme”, c’est quoi ? »

L’Écriture déclare simplement qu’« il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9:27).

La vie a été créée dans un dessein magistral !

Dans la Bible, Dieu révèle Son dessein transcendant pour la vie humaine. Nous sommes destinés à devenir, tout compte fait, enfants de Dieu le Père, et frères et sœurs de Jésus-Christ, à vivre en harmonie, dans l’intégrité, avec Dieu, pour toujours !

L’exécution de ce dessein débute avec l’existence consciente physique des êtres humains, dans cette vie, et s’achèvera quand nous ressemblerons enfin pleinement à notre Créateur, ayant pleinement revêtu « Son image ».

Prenez note de la merveilleuse vérité révélée par la Bible à ce propos :

Nous sommes en train d’être créés « à l’image » de Dieu, ce qui veut dire que – dans cette vie physique – Dieu nous a donné la capacité d’accomplir Son dessein merveilleux en nous. « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. » (Genèse 1:26-27).

De notre vivant, nous devons accepter l’offre divine du Saint-Esprit, lequel nous aide à croître spirituellement, ce qui nous permet ensuite d’être créés à l’image spirituelle de notre Créateur : « Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres, et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. » (Colossiens 3:9-10)

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5:17)

Notre objectif est de développer les traits spirituels de Jésus-Christ « jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ » (Éphésiens 4:13).

Tout compte fait, Dieu nous accordera le don de la vie éternelle : « Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité.  Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ?

«  L’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! » (1 Corinthiens 15:53-57)

Que faire ?

Si ce bref résumé du dessein divin (pas la réincarnation, mais la résurrection) pour l’humanité vous intéresse, nous vous invitons à rester sur notre site. Réfléchissez à ce que vous lisez. Demandez à Dieu de vous aider à le comprendre et à y croire, car ce dessein est basé sur la Source de la vérité, qui est crédible, la Sainte Bible – la Parole de Dieu !