La méditation chrétienne

Certaines religions pratiquent une forme de méditation. Qu’est-ce qui distingue la méditation prescrite dans la Bible des autres types de méditation ? Comment un chrétien devrait-il méditer ?

Dieu veut que nous méditions – que nous réfléchissions bien à ce qui est important, et cela, à des fins éternelles. Il nous montre comment et pourquoi un disciple de Christ devrait pratiquer l’art de la méditation telle que l’enseigne la Bible.

Il est fort peu probable qu’on parle un jour de notre 21e siècle comme ayant été celui de la réflexion.  Comme le siècle de la distraction, des spectacles, de la connectivité technologique 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, peut-être… mais de la réflexion ? C’est peu probable !

D’après plusieurs chercheurs à l’Université de Virginie et à Harvard, bien des gens préféreraient se faire mal plutôt que de passer 15 minutes à ne rien faire d’autre qu’à réfléchir. Les deux tiers des hommes et le quart des femmes interrogés dans cette enquête ont préféré recevoir des décharges électriques plutôt que de s’asseoir pour réfléchir (U.S. National Institutes of Health).

D’après cette étude, publiée dans la revue Science, « la plupart des gens n’aiment pas “simplement réfléchir” et préfèrent nettement avoir autre chose à faire ».

Or, la Bible prône un type de réflexion intense fort bénéfique pour la vie présente – et même encore davantage pour l’au-delà. Dieu veut que nous méditions – que nous réfléchissions intensément à ce qui est important, et cela, à des fins éternelles. Il nous montre comment et pourquoi tout disciple de Christ devrait pratiquer l’art de la méditation telle que l’enseigne la Bible.

Nous avons intitulé cet article « La méditation chrétienne », mais pas pour la différencier de la méditation prônée dans l'Ancient Testament. L’enseignement de la Bible à ce sujet est le même, de la Genèse à l’Apocalypse. En revanche, la méditation prônée par la Bible diffère considérablement de la méditation transcendantale orientale, de celle de l’Âge Nouveau, ou des types de méditation dits « spirituels », « psychologiques », ou autres.

La méditation chrétienne remplit l’esprit au lieu de le vider

Dans de nombreuses formes de méditation, on dit aux gens de faire le vide dans leur esprit, de ne plus penser à rien, et de se concentrer sur leur respiration ou de répéter une phrase toute faite (mantra). La méditation biblique consiste à remplir notre esprit des lois et de la voie divines.

Comme l’a écrit le psalmiste, « Combien j’aime ta loi ! Elle est tout le jour l’objet de ma méditation […] Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l’objet de ma méditation » (Psaumes 119:97, 99).

En plus de mentionner les commandements divins, d’autres psaumes parlent de méditer les œuvres divines – les miracles, la puissance créatrice et la splendeur glorieuse de notre Créateur (Psaumes 143:5 ; 145:5 etc.) Nous concentrer sur notre grand Dieu nous aide à mesurer notre insignifiance. Et Dieu remarque ceux qui méditent respectueusement Son nom, Ses qualités et Ses traits. (Lire à cet effet notre article Les noms de Dieu).

Le prophète Malachie a écrit, sous l’inspiration divine, « Alors ceux qui craignent l’Eternel se parlèrent l’un à l’autre ; l’Eternel fut attentif, et il écouta ; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l’Eternel et qui honorent son nom » (Malachie 3:16).

La méditation chrétienne est positive

L’apôtre Paul cite plusieurs rubriques utiles à méditer : « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées » (Philippiens 4:8).

L’Être le plus positif dans l’univers nous encourage à aussi nous concentrer sur ce qui est positif.

La méditation chrétienne accompagne la prière, l’étude de la Bible et le jeûne

La méditation prônée dans la Bible va de pair avec d’autres outils spirituels comme la prière, l’étude des Écritures et le jeûne, et elle nous aide à resserrer nos rapports avec Dieu.

Par la prière, nous avons l’occasion de Lui parler. Il ne veut pas que nous répétions des prières toutes faites ; Il souhaite que nous Lui ouvrions nos cœurs. En étudiant le schéma de prière dont Jésus S’est servi pour enseigner Ses disciples (Matthieu 6:9-13 – souvent appelé « Le Notre Père ») et plusieurs autres prières mentionnées dans les Écritures, nous constatons que nos prières peuvent bénéficier d’une réflexion profonde.

Certes, nos réflexions intenses ont besoin d’être guidées. Nous devrions prier notre Père céleste de guider, par Son Saint-Esprit, notre méditation afin de penser comme Lui.

Louer Dieu d’une manière originale et sincère exige qu’on médite Ses œuvres, Son caractère, Ses promesses et Ses plans. Chercher Son Royaume avec une ferveur toute nouvelle exige qu’on réfléchisse bien sur ce qui se passe dans le monde, de nos jours, et sur les merveilles du gouvernement divin. Pour prier efficacement pour les besoins des autres et pour les nôtres, il faut bien y réfléchir et, le cas échéant, dresser une liste.

L’étude de la Bible, elle aussi, est enrichie par des périodes de méditation – à réfléchir à ce que nous y lisons, au rapport que cela a avec d’autres passages déjà lus, surtout si cela s’applique à nos vies. Nous pouvons enrichir nos connaissances en lisant simplement les Écritures, mais pour mieux comprendre, mieux discerner, et croître en sagesse – pour « dispense[r] droitement la parole de la vérité » (2 Timothée 2:15), nous devons les étudier minutieusement, prier et méditer.

Ce genre d’étude et de méditation nous aide à suivre l’instruction fournie dans Proverbes 15:28 : « Le cœur du juste médite pour répondre » (Lire également 1 Pierre 3:15).

Le jeûne – qui consiste à s’abstenir de toute nourriture et de tout liquide à des fins spirituelles – fournit aussi une occasion importante de méditer. Quand on jeûne, il est utile de diviser son temps en moments de prières, d’étude des Écritures et de méditations. L’inconfort accompagnant tout jeûne a beau nous donner parfois des maux de tête, rendre difficile toute concentration et nous faire penser à la nourriture et à la boisson, il peut aussi nous aider à réfléchir profondément sur nos faiblesses et sur la grandeur de notre Dieu. Devenir plus humble et se fier à Dieu peut être un avantage important du jeûne accompagné d’une méditation suivie.

La méditation chrétienne nous pousse à agir

La Bible ne prône pas un type de méditation se limitant à la réduction du stress, à améliorer sa santé ou à avoir la paix d’esprit (bien qu’il puisse s’agir de bénéfices positifs). La méditation biblique a pour objet de nous inciter à agir. Ayant de bonnes pensées, nous allons bien agir.

Comme l’a dit Jésus, « C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor » (Matthieu 12:34-35).

La méditation chrétienne nous permet de pratiquer mentalement la justice. Si nous pratiquons mentalement ce que nous devrions faire dans diverses situations, il y a de fortes chances pour que ces réactions positives nous viennent à l’esprit quand nous affrontons des épreuves et des tentations.

Par exemple, quand Dieu encouragea Josué, après la mort de Moïse, Il lui donna les mots d’ordre suivants :

Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite ; ne t’en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras. Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras (Josué 1:7-8 ; c’est nous qui soulignons).

La méditation chrétienne est un outil spirituel qui nous aide à intérioriser la parole de Dieu et Sa ligne de vie ; elle écrit les lois divines dans nos cœurs et dans nos esprits (Hébreux 10:16). Elle nous aide à comprendre et à appliquer la vérité divine dans tous les domaines de notre vie.

Nous vous proposons notre article intitulé Qu’est-ce que la méditation ?