Les Épîtres Générales

Les Épîtres Générales attirent moins l’attention que celles de Paul, mais elles font partie intégrale de la Bible et contiennent des informations clés pour les chrétiens.

L’Église primitive donna aux sept Épîtres portant les noms de Jacques, Pierre, Jean et Jude le titre d’Épîtres Générales (ou « universelles »).

Ce sont celles de…

Jacques

1 Pierre

2 Pierre

1 Jean

2 Jean

3 Jean

Jude

Une épître est une lettre destinée à être publiée et lue par divers individus ou groupes de gens.

L’Église primitive a inclus 2 et 3 Jean dans ses Épîtres « Générales », bien que ces dernières semblent avoir été adressées à des individus précis. On prétend que ces deux Épîtres étaient adressées à l’Église dans sa totalité mais que Jean – pour protéger les membres contre la persécution – les adressa à des individus précis. Comme on peut le lire dans le Davis Dictionary of the Bible, « “Kyria l’élue” et “Gaïus”, à qui s’adresse Jean, étaient probablement [des termes] supposés représenter l’Église dans son ensemble » (p. 227).

Par contre, il se peut également que ces sept livres aient été groupés à des fins pratiques, du fait qu’ils ne s’inscrivaient pas dans les autres divisions majeures du Nouveau Testament. Le terme « Générales » (ou « Catholiques ») fut adopté par divers auteurs du début de l’ère chrétienne, bien que ne faisant pas partie du texte original grec. De ce fait, le terme « Générales » ne décrit probablement pas exactement ces sept Épîtres et il se peut que 2 et 3 Jean aient été adressées à des individus précis.

L’ordre des vertus chrétiennes

Dans 1 Corinthiens 13:13, l’apôtre Paul parle de trois vertus chrétiennes : la foi, l’espérance et l’amour. Il est également question de ces trois vertus dans les Épîtres Générales.

  1. Jacques parle de la foi.
  2. Pierre parle de l’espérance.
  3. Jean parle de l’amour.

L’Épître de Jacques se situe en première position, vu qu’il parle des principes fondamentaux de la vie chrétienne – dont la foi est une pierre d’angle.

Cadre et plan d’ensemble de l’Épître de Jacques

On débat l’identité de son auteur, plusieurs individus s’étant appelés Jacques dans le Nouveau Testament. On s’accorde généralement pour dire qu’il s’agissait du demi-frère de Jésus auquel Il apparut une fois ressuscité (1 Corinthiens 15:7).

Jacques devint par la suite le dirigeant reconnu de l’Église de Jérusalem (Actes 12:17 ; 15:13 ; 21:18) et il présida le concile de Jérusalem lors duquel l’Église décida de ne pas exiger des païens se convertissant de se faire circoncire (Actes 15). Paul reconnut que Jacques, ainsi que Pierre et Jean, étaient « des colonnes » (Galates 1:18-19 ; 2:9).

Objet

Les membres éparpillés subissaient diverses épreuves et afflictions. Jacques les encouragea, leur expliquant que nos épreuves et nos problèmes nous fournissent des occasions de développer le caractère chrétien. L’épreuve de leur foi (Jacques 1:3) allait produire la patience (en grec hupomone, mot qui traduit aussi l’endurance, une constance inébranlable et la persistance). L’épreuve patiemment endurée rend le chrétien parfait et accompli, et ne manquant en rien (verset 4).

Chapitre 1

Cette lettre (ou épître) est adressée « aux douze tribus qui sont dans la dispersion », aux « frères », aux chrétiens (Jacques 1:1, 19 ; 2:1,7). Après avoir reconnu qu’ils traversent de dures épreuves (1:1-4), Jacques exhorte ses lecteurs à faire preuve de sagesse et à appliquer les principes divins pour récolter les bénéfices issus de ces adversités (1:5-27). 

Chapitre 2

Jacques exhorte les membres à s’aimer d’un amour fraternel et à ne pas faire de favoritisme – ce qui est contraire au commandement qui dit : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (2:1-13). La foi et les œuvres sont importantes : « Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres » (2:14-26).

Chapitre 3

Une bonne maîtrise de la langue (il est ici question de l’organe) est importante si l’on veut croître spirituellement (3:1-12) et Jacques établit une distinction entre la sagesse du monde et la sagesse de Dieu (3:13-18).

Chapitre 4

Un certain nombre de sujets sont couverts, y compris celui de la cause des guerres et des conflits. Jacques nous met en garde contre la convoitise et les désirs égoïstes. Il nous exhorte à résister au diable en nous rapprochant de Dieu, à ne pas dire du mal des autres, et à ne pas oublier d’inclure Dieu dans nos projets d’avenir.

Chapitre 5

Jacques nous met en garde contre les pièges que tendent les richesses et il nous dit de ne pas mettre notre confiance dans les biens terrestres. Il dit à ses lecteurs – nous y compris – d’être patients et de se fier à Christ qui va revenir ici-bas pour y établir Son Royaume et récompenser Ses serviteurs (5:1-11).

Il fournit en outre plusieurs instructions pour les malades (5:14-16), leur disant d’avoir la foi, comme Élie (5:16-18).

Cadre et plan d’ensemble de la Première Épître de Pierre

Bien que certains critiques le nient, c’est bien l’apôtre Pierre qui en est l’auteur (1:1). Cette lettre s’adresse aux chrétiens se trouvant dans le nord-est de l’Asie Mineure. La plupart d’entre eux étaient des non-israélites – des Gentils.

Objet

On peut lire dans l’étude biblique journalière de William Barclay que cette lettre, « écrite avec l’amour d’un cœur de pasteur, a pour objet d’aider ceux qui traversent des épreuves et des persécutions et qui allaient devoir endurer de pires épreuves. Elle “cherche surtout, dit Moffatt, à  encourager les membres à persévérer et à faire preuve d’intégrité”. D’après E.J. Goodspeed,

“1 Pierre est l’un des écrits les plus touchants sur la persécution”. Jusqu’à présent, c’est l’une des lettres du Nouveau Testament les plus faciles à lire » (p.138).

La Première Épître de Pierre parle surtout des souffrances et des persécutions. Pour encourager les chrétiens et les guider, Pierre met l’accent sur le Second Avènement de Christ et sur leur future délivrance. La certitude du retour de Christ leur fournit beaucoup d’espoir et de réconfort, à l’instar de Paul qui encouragea pareillement les Thessaloniciens (1 Thessaloniciens 4:18).

Chapitre 1

Pierre appelle ceux à qui il s’adresse les « élus », car ils ont été choisis par Dieu pour servir. Il les qualifie d’« étrangers » qui sont « dispersés » et qui attendent « un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir »  qui leur est « réservé dans les cieux », à eux qui sont « gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! » (1:2-5) Quel héritage merveilleux que celui réservé aux vrais chrétiens !

Misant sur cette merveilleuse promesse d’un héritage éternel, Pierre, dans le restant du chapitre, encourage les chrétiens à développer des traits de caractère comme la persévérance, l’obéissance à la vérité et « un amour fraternel sincère ».

Chapitre 2

Pierre continue d’exhorter le lecteur à croître spirituellement, à « rejeter » (2:1) ce qui nuit à tout chrétien spirituellement sain. Il clôt le chapitre en lui disant d’imiter l’attitude de Christ (2:21-25).

Chapitre 3

Pierre met l’accent sur le comportement que doivent avoir les époux (3:1-7), puis donne des conseils sur la vie chrétienne (3:8-22).

Chapitre 4

Pierre donne d’autres instructions sur la manière de vaincre ses faiblesses humaines en appliquant divers principes bibliques comme des prières ferventes (4:7), disant d’avoir pour les autres « une ardente charité » (4:8), d’exercer l’hospitalité et de rendre service (4:9-11). Disant au lecteur de ne pas s’étonner de « la fournaise » des épreuves qu’il subit, mais de se souvenir de l’exemple de Christ dans Ses souffrances (4:12-19).

Chapitre 5

Pierre fournit des conseils et des instructions aux anciens, les mettant notamment en garde contre leur adversaire, le diable (5:1-9). Pour conclure, il offre des paroles d’encouragement (5:10-14).

Plan d’ensemble de la Deuxième Épître de Pierre

Thèmes principaux :

  • Un avertissement contre les faux ministres qui s’introduisent dans l’Église.
  • Le besoin de demeurer ferme dans la foi

Chapitre 1

Pierre identifie son auditoire comme ceux ayant été appelés par Dieu et ayant reçu la connaissance de Ses voies, y compris Ses « plus précieuses promesses », eux qui sont « participants de la nature divine » (1:1-4).

Il encourage le lecteur à développer les fruits de l’Esprit de Dieu et à se souvenir de ses enseignements (1:5-15).

Il précise que les prophéties s’accompliront immanquablement, y compris celles du retour de Christ (1:16-21).

Chapitre 2

Pierre lance des avertissements contre les faux prophètes et leurs supercheries, précisant qu’ils n’échapperont pas au châtiment. Jude lance les mêmes avertissements.

Chapitre 3

Les chrétiens doivent se préparer, notamment pour le retour de Christ, et ignorer les moqueurs qui ridiculisent l’idée qu’Il va revenir. Son retour est certain, et il va apporter d’énormes changements au monde et à la société (3:1-10). Cette vérité devrait inciter le lecteur à croître « dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ » (3:18).

Plan d’ensemble de la Première Épître de Jean

Le texte indique clairement que l’Église primitive était en proie à des divisions. Certains membres se séparaient des autres et formaient leurs propres groupes (2:19). Et ils essayaient d’inciter les autres membres à se joindre à eux (2:26). Plusieurs versets indiquent que Jean s’adresse aux croyants (2:1, 12-14, 19; 3:1; 5:13).

Chapitre 1

Jean insiste sur l’importance de la fraternisation entre chrétiens (1:3-7) et sur le fait qu’il faut reconnaître ses péchés (1:9-10).

Chapitre 2

 Jean définit ce qui caractérise les vrais chrétiens : ils gardent notamment les commandements (2:3-6) ; ils ne sont pas attachés au  monde (la société), qui n’est que temporaire (2:15-17).

Chapitre 3

Jean fournit plusieurs définitions : Les chrétiens sont « enfants de Dieu » (3:1-2) ; le péché est la transgression de la loi (3:4) ; et il précise ce qu’est l’amour chrétien (3:11-18).

Il précise en outre qu’on apprend à connaître Dieu par la prière et l’obéissance (3:19-24).

Chapitre 4

Jean fournit des avertissements contre les faux ministres et montre comment les identifier (4:1-6).

Il explique comment savoir si quelqu’un a l’amour de Dieu (4:7-10) et comment démontrer cet amour divin (4:11-21).

Chapitre 5

Jean revient sur la définition de l’amour divin (5:1-3). Il nous encourage à vaincre les maux de ce monde (de la société) par la foi, l’amour et l’obéissance (5:1-10), puis à affronter les épreuves grâce à la puissance divine (5:11-20). Il conclut par un avertissement contre l’idolâtrie (5:21).

Plan d’ensemble de la Deuxième Épître de Jean

  • Salutation (1:1-3)
  • Aimer, c’est marcher selon les commandements divins (1:4-6).
  • Tenez-vous constamment sur vos gardes contre les « séducteurs » (ceux qui induisent les gens en erreur) et combattez leurs faussetés en vous accrochant à la saine doctrine (1:7-11).
  • Conclusion (1:12-13).

Plan d’ensemble de la Troisième Épître de Jean

Dans 3 Jean, l’apôtre Jean…

  • nous exhorte à marcher dans la vérité (1:1-4) ;
  • nous encourage à pratiquer l’hospitalité (1:5-8) ;
  • cite Diotrèphe en tant que personne cherchant à se faire valoir (1:9-10) ;
  • donne quelques remarques en guise de conclusion (1:11-14).

Plan d’ensemble de l’Épître de Jude

Le thème et l’objet principal de cette Épître est de contrer la menace posée par certains impies qui se sont glissés dans le troupeau et « changent la grâce de notre Dieu en dérèglement, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ » (verset 4).

  • Salutation et objet (1:1-4)
  • Description et sort final des faux docteurs (1:5-16).
  • Facteurs et traits caractéristiques des vrais croyants (1:17-23).
  • Conclusion (1:24-25).

Il frappe… ouvrez !

Dieu, dans Son amour et Sa bienveillance, nous a donné Sa parole – la Bible – pour nous indiquer comment éviter les conflits et les difficultés. Il a promis de récompenser ceux qui Le cherchent de tout leur cœur (2 Chroniques 7:14). Il Se tient à la porte de notre cœur et Il frappe (Apocalypse 3:20). C’est à nous qu’il incombe de répondre et de rechercher la vérité menant à la vie éternelle.